"Zero dark thirty" le film polémique sur la traque de Ben Laden

Le nouveau film de Kathryn Bigelow, "Zero dark thirty" a déclenché une polémique aux Etats-Unis. Il retrace la traque de Ben Laden pendant 10 ans et jusqu'à son exécution.

Cette traque, Kathryn Bigelow la raconte à sa manière. Dans un film très factuel, sec, tendu. Comme elle l'avait déjà fait il y a quatre ans avec Démineurs , pour nous plonger dans le quotidien d'une unité de déminage en Irak.

La cinéaste nous plonge au coeur de cette enquête, avec ses fausses pistes et ses chausse-trappes, au coeur du travail de la CIA, via le personnage principal, une femme, enquêtrice obstinée.

Un film très documenté et au final passionnant qui utilise la fiction et le suspens tout en évitant en permanence le melodrame ou la surexplication.

Aux Etats-Unis, ce film fait l'objet d'une énorme polémique. Ses détracteurs accusent la cinéaste de faire l'apologie de la torture. Le sujet est encore sensible dans une Amérique placée face aux zones d'ombre de son passé récent.

Mathieu Guidère, spécialiste d'Al-Qaïda, a trouvé ce film passionnant. Il explique que personne ne conteste la question de la torture. "Ce qui a fait polémique c'est de dire que les informations qui ont permis de retrouver Ben Laden ont été obtenues sous la torture. C'est faux et c'est ce raccourci qui pose problème. "

Le film, Zero dark thirty , est nommé cinq fois aux Oscars dans les catégories notamment de meilleur film et de meilleure actrice pour Jessica chastaing.

Vous êtes à nouveau en ligne