Wadjda, premier film saoudien, ode à la liberté des femmes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Deux portraits de femmes aujourd'hui au cœur de deux sorties cinéma. Celui d'une mère moderne et occidentale et celui d'une jeune saoudienne obstinée, la première c'est Nicole Garcia et Wadjda.

Wadjda , de Haifaa Al-Mansour,avec Waad Mohammed, Reem Abdullah C'est un film unique. Le premier film saoudien réalisé par une Saoudienne dans ce pays où les femmes ne peuvent conduire seule sans l'autorisation de leur mari. Un film intime pour pénétrer la société saoudienne.

Synopsis

Wadjda, dix ans, habite dans une banlieue de
Riyadh, capitale de l'Arabie Saoudite. Issue d'un milieu conservateur,
Wadjda est une fille pleine de vie, et cherche toujours à en faire plus
que ce qui lui est permis. Après une bagarre avec son ami Abdullah, elle
aperçoit un beau vélo vert à vendre. Elle le veut à tout prix, pour
pouvoir le battre à la course. Mais la mère de Wadjda lui interdit,
redoutant les répercussions d'une société qui conçoit les vélos comme
une menace pour la vertu d'une fille. Wadjda décide alors de trouver
l'argent par ses propres moyens, déterminée à se battre pour défendre
ses rêves.

 

Tu honoreras ta mère et ta mère de Brigitte Roüan avec Nicole Garcia, Eric Caravaca, Patrick Mille, Gaspard Ulliel Autre sortie cette semaine et autre portrait de femme, celui de Joe, incarnée par Nicole Garcia dans Tu honoreras ta mère et ta mère de Brigitte Roüan. Une femme autoritaire, possessive, louve qui essaie une dernière fois de réunir ses enfants avant qu'ils ne coupent avec leur mère. Réussi et assez rare comme portrait de mère.

Synopsis

"Tout va bien se passer" avait promis le médecin en accouchant Jo.
Mais
une quarantaine d'années et quatre fils plus tard, rien ne se passe
vraiment comme prévu en ce mois d'août : alors qu'elle vient d'arriver
sur le sol grec pour organiser son traditionnel festival avec sa tribu,
Jo apprend que celui-ci est annulé, crise économique oblige. L'heure
semble être à la tragédie mais l'instinct maternel en étendard, elle
monte au front, prête à soulever des montagnes pour le "bonheur" de
ses petits.

Entre chamailleries, coups du sang et du sort, cet été-là ne ressemblera à aucun autre.

Vous êtes à nouveau en ligne