Une comédie de "Ouf", de Yann Coridian

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le "Ouf", de Yann Coridian, n'est pas à prendre comme un ouf de soulagement mais plutôt comme ouf en verlan, fou.

Quelques semaines après Mariage à Mendoza et Happiness Therapy , voilà
un nouveau film qui évoque la dépression et l'hôpital psychiatrique sans s'interdire
le registre de la comédie.

Dans Ouf , Yann Coridian a su trouver un ton bien à lui,
comme une petite musique singulière. Un film à la fois léger et mélancolique,
drôle et poétique à l'image de son antihéros, François, qui traîne sa
silhouette burlesque.

Le réalisateur porte un regard très doux sur la folie et nous explique que c'est souvent l'amour qui rend fou.

Synopsis : À 41 ans, François a tout pour être heureux
: une femme, deux enfants, un bel appartement.

Mais après un énième dérapage incontrôlé, suivi d'une mise au vert à l'hôpital
psychiatrique, Anna, l'amour de sa vie, le met à la porte.

Ballotté entre un père qui l'infantilise, une mère psychanalyste qui le reçoit
entre deux patients et une meilleure amie au bord de la crise de nerfs,
François n'a plus qu'une seule idée en tête : reconquérir Anna...  

Vous êtes à nouveau en ligne