"Les enfants de Belle Ville" : entre thriller et documentaire

Un an après le succès surprise d'"Une séparation" qui a réuni un million de spectateurs, "Les enfants de Belle Ville", le nouveau film du cinéaste iranien Asghar Fahradi sort en salle cette semaine.

Le cinéaste iranien Asghar Fahradi, césarisé et oscarisé pour le meilleur film étranger en 2011 pour La séparation , revient  aujourd'hui avec Les enfants de Belle Ville .  

Ce second film tourné en 2004 avec peu de moyens a nécessité un long travail de restauration. Alexandre Mallet-Guy, directeur général de Memento distribution annonce qu'un troisième film est en préparation et commencera à être tourné en France en octobre 2011. Une nouvelle aventure.

Synopsis

Akbar vient juste d'avoir 18 ans. Il est mis en prison car
il est soupçonné d'avoir tué quelqu'un lorsqu'il avait 16 ans. Condamné à la
peine de mort, il attend son exécution, quand A'la, un ami, tente d'empêcher sa
condamnation, en interpelant le plaignant.

Vous êtes à nouveau en ligne