Le thriller politique de Robert Redford

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Depuis quelques années déjà, Robert Redford profite d'être derrière la caméra pour revenir à un cinéma plus politique. Son nouveau film, "Sous surveillance", ne fait pas exception.

Dans Sous
surveillance
, il s'intéresse à un groupe d'anciens activistes responsables,
dans les années 70, d'une vague d'attentats pour protester contre la guerre du
Vietnam et qui voient leur passé ressurgir, trente ans plus tard.

Une véritable chasse à l'homme, qui touche le spectateur à
travers sa dimension intime et la manière dont la caméra s'approche des
personnages.

Synopsis : En 1969, un groupe de militants radicaux
appelés Weather Underground revendique une vague d'attentats aux Etats-Unis
pour protester contre la guerre du Vietnam.

La plupart de ses membres furent emprisonnés, mais quelques-uns disparurent
sans laisser de trace... Jusqu'à aujourd'hui.

L'arrestation de Sharon Solarz, l'une des activistes, remet cette affaire sur
le devant de la scène, au point d'attiser la curiosité du jeune et ambitieux
reporter Ben Schulberg. Jouant de ses relations au FBI, il rassemble petit à
petit les pièces du puzzle, le menant jusqu'à Jim Grant, un avocat apparemment
sans histoires... Lorsque celui-ci disparait brusquement, le journaliste se lance
sur sa piste, déterminé à le retrouver avant le FBI.