Français du monde. Toujours plus haut ! Les castellers, une tradition catalane

Les premiers castellers remontent au XVIIIe siècle. 

Chaque quartier, chaque village de Catalogne a son club, sa "colla". Ici, la force naît du groupe, qui peut parfois atteindre 2 500 personnes. 

Rencontre avec un casteller

Il s'élance. Il a 8 ans, 10 ans. Des mains le tirent, le hissent, l'entraînent tout en haut de la grande pyramide, mouvante, à 12 mètres de hauteur. Nous voici chez les castellers, littéralement les châteaux humains. La tradition existe depuis des siècles dans la région de Barcelone, en Catalogne. Le berceau des castellers, c'est la ville de Tarragone. Guillaume Jonart est un ancien parisien. Il vit en Espagne depuis 18 ans. Il a découvert les castellers il y a deux ans, grâce à ses enfants. Et il a intégré un club, une colla.

Chez les castellers, chaque club a ses couleurs, comme une équipe de rugby.
Chez les castellers, chaque club a ses couleurs, comme une équipe de rugby. (Photo Emmanuel Langlois)

Il y en a dans toutes les villes, tous les quartiers. C'est du sérieux : "On s'entraîne trois heures le mardi soir et quatre heures le vendredi, détaille-t-il. Ensuite, on donne des représentations toute l'année dans les villages."  

C'est une fête et un spectacle

Chaque club a ses couleurs, comme une équipe de rugby. "Chacun a son rôle, sa position, mais on peut évoluer. Les deux premières années, j'étais tout en bas, dans la "pinya", et là je travaille pour passer le premier niveau. Je ne pourrai jamais atteindre le deuxième à cause de mon rapport poids / gabarit."

Détail du palais Güell de Barcelone. \" En Espagne, le contact est immédiat, on se dit les choses directement \", explique Guillaume Jonart.
Détail du palais Güell de Barcelone. " En Espagne, le contact est immédiat, on se dit les choses directement ", explique Guillaume Jonart. (Photo EMMANUEL LANGLOIS)

Marée humaine

L'enfant, tout en haut, parce qu'il est le plus léger, c'est l' "enxaneta". Au dernier moment, une fois au sommet, il doit se lever et tendre le bras pour achever le castell. C'est un travail d'équipe, qui est parfois une vraie marée humaine :
"La force vient du groupe, explique le Français. La multitude de gens en bas est capable de soulever le château, tellement ils mettent leurs efforts en commun.
Il y a tout un groupe de 500 même jusqu'à 2 500 personnes qui vont aider celui qui est tout en bas à supporter le poids des huit étages au-dessus de lui."

La Casa Milà, surnommée ironiquement « La Pedrera », un des chefs- d\'oeuvre de Gaudi 
La Casa Milà, surnommée ironiquement « La Pedrera », un des chefs- d'oeuvre de Gaudi  (Photo Emmanuel Langlois)

Au pied du château, une fanfare accélère la musique au tambour à mesure que montent les étages. Chaque colla a son savoir-faire et ses techniques. Les clubs rivalisent. Leur nom correspond en général au nombre de piliers du tronc de leur château.

Le castell, c'est une ambiance

"Tout en bas, on est serré, comprimé, l'air est chaud et c'est convivial. C'est une vraie satisfaction quand on arrive à obtenir un château. On dit "caregate, descaregate" en catalan, ça veut dire qu'on arrive à le monter et à le démonter. Quand on y arrive, c'est une explosion de joie !"

La façade de la basilique de la \" Sagrada Familia \", la plus emblématique des constructions de Gaudi, toujours en chantier
La façade de la basilique de la " Sagrada Familia ", la plus emblématique des constructions de Gaudi, toujours en chantier (Photo Emmanuel Langlois)

Les castellers classés par l'UNESCO

Car cela ne fonctionne pas à tous les coups et tout le monde peut se casser la figure : "Aujourd'hui, les enfants sont obligés de porter des casques et des gilets pour protéger le dos. Avant, ils n'avaient rien jusqu'au jour où il y a eu un malheur, et aujourd'hui on les protège."
Les castellers sont bien plus qu'une tradition folklorique ou qu'un amusement pour touristes, qui peuvent d'ailleurs s'y essayer le temps d'un après-midi.
En 2006, les castellers ont été classés au patrimoine immatériel de l'UNESCO. Certains sont connus dans le monde entier comme Vilafranca qui a monté sa pyramide à Times Square, en plein New York.    

Lui écrire

Aller plus loin

> Préparer son séjour avec l'Office de tourisme de Barcelone

" Les Castellers ", tradition catalane inscrite au patrimoine de l'UNESCO

> Retrouvez ce portrait dans Vivre à l'étranger.com, le site de la mobilité internationale du groupe Studyrama

> Séjournez au nouvel hôtel Ibis Styles Barcelona City Bogatell, en plein cœur de Barcelone. Les chambres sont modernes, confortables et design, elles vous proposent un cadre inspiré de la Méditerranée. Savourez en-cas et tapas au bar ou sur la terrasse couverte, ou détendez-vous autour de la piscine avec vue sur la mer. Profitez de la plage à seulement 12 minutes à pied ou baladez-vous jusqu'à la marina du Port Olympique. Visitez le centre culturel emblématique de Barcelone, à seulement une station de métro.

Détail d\'une chambre de l\'hôtel Ibis Styles Barcelona City Bogatell
Détail d'une chambre de l'hôtel Ibis Styles Barcelona City Bogatell (Photo Emmanuel Langlois)

Vous êtes à nouveau en ligne