Français du monde. L’Espagne rouvre ses portes aux touristes français

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Finis les tests PCR négatifs et les motifs impérieux. A compter du lundi 7 juin, tous les voyageurs français vaccinés pourront passer la frontière espagnole sans aucune restriction, pour la plus grande satisfaction des professionnels du tourisme.

Un patrimoine historique et culturel incontournable, de jolies plages, du soleil et une riche gastronomie : l'Espagne est l'une des destinations préférées des Français pour les vacances. Alors que l'état d'urgence a été levé le 9 mai dernier, le pays se prépare donc à rouvrir complètement ses frontières aux personnes vaccinées. Même si dans les faits, les visiteurs étrangers étaient déjà de retour, constate Florence Siguret, guide française installée à Barcelone : "En théorie, les Français qui venaient devaient avoir un motif impérieux, mais depuis début mai et surtout avec les longs ponts, on a noté une présence des touristes français très marquée, à tel point qu’on se disait 'Ça y est, Barcelone est devenue française !" 

La Casa Vicens, oeuvre d\'Antoni Gaudí. \"Les gens seront peut-être un peu plus prudents, ils auront moins tendance à vouloir se retrouver tous dans un espace réduit ou limité\" estime Florence Siguret, guide française à Barcelone 
La Casa Vicens, oeuvre d'Antoni Gaudí. "Les gens seront peut-être un peu plus prudents, ils auront moins tendance à vouloir se retrouver tous dans un espace réduit ou limité" estime Florence Siguret, guide française à Barcelone  (www.barcelona-autrement.com)

Née à Angers, Florence Siguret, 36 ans, vit en Catalogne depuis sept ans. Elle a repris une petite agence, Barcelona Autrement, où elle propose à ses clients de découvrir la ville hors des sentiers battus. Pendant la crise, elle a tenu le coup grâce à la clientèle locale : "A partir de septembre 2020, j’ai repris un petit peu d’activité avec les habitants de Barcelone. Quand les mesures se sont assouplies localement, beaucoup de gens en ont profité pour faire des activités sur place. Je ne peux pas me plaindre."

Mais cette nouvelle de la réouverture totale des frontières à tous les Français vaccinés la réjouit : "Le secteur du tourisme a beaucoup été touché à Barcelone, constate-t-elle. Il suffit d’aller se promener dans les quartiers où il y a d’habitude beaucoup de monde pour voir les boutiques fermées, certaines ne sont plus là et on ne sait pas si elle vont rouvrir."

Florence Siguret, guide française à Barcelone : \"La mairie essaie d’ailleurs d’impulser une nouvelle forme de tourisme, en tout cas de sélectionner les activités proposées, plus de qualité en fait\"
Florence Siguret, guide française à Barcelone : "La mairie essaie d’ailleurs d’impulser une nouvelle forme de tourisme, en tout cas de sélectionner les activités proposées, plus de qualité en fait" (www.barcelona-autrement.com)

"Les gens seront plus prudents"

La Française accueille aujourd’hui environ 150 clients par mois, contre 3 à 400 avant la pandémie. Et rien ne sera plus comme avant. Elle voit que leur discours a changé : "Les gens seront peut-être un peu plus prudents, ils auront moins tendance à vouloir se retrouver tous dans un espace réduit ou limité." Comme Venise, Dubrovnik ou Marseille, Barcelone a souvent été montrée du doigt avant la pandémie pour son sur-tourisme et ses paquebots déversant chaque jour des milliers de visiteurs en ville. Cela aussi pourrait changer, espère la Française : "L’idée, c’est d’éviter les points négatifs comme les problèmes de cohabitation avec les habitants. La mairie essaie d’ailleurs d’impulser une nouvelle forme de tourisme, en tout cas de sélectionner les activités proposées, plus de qualité en fait, mais après, le secteur a besoin de récupérer et de s’en sortir. Il va y avoir deux intérêts divergents." 

La ville de Barcelone et la Méditerranée vue des \"Bunkers del Carmel\". 
La ville de Barcelone et la Méditerranée vue des "Bunkers del Carmel".  (www.barcelona-autrement.com)

Si la courbe de l’épidémie reste orientée à la baisse, la Catalogne pourrait rapidement autoriser à retirer le masque. Signe de l’embellie : après l’annulation du couvre-feu, les bars et restaurants vont eux être autorisés à ouvrir plus tard le soir. Plus d'un an après l'arrivée de la pandémie de Covid-19 en Espagne, le public a enfin fait son retour dans les stades de football : les enceintes de Valence et de Villarreal ont accueilli mi-mai un nombre limité de supporters pour l'avant-dernière journée de championnat. 

Lui écrire : info@barcelona-autrement.com

Florence Siguret avec un groupe de touristes dans le centre de Barcelone. \"L’idée, c’est d’éviter les points négatifs comme les problèmes de cohabitation avec les habitants\"
Florence Siguret avec un groupe de touristes dans le centre de Barcelone. "L’idée, c’est d’éviter les points négatifs comme les problèmes de cohabitation avec les habitants" (www.barcelona-autrement.com)

Aller plus loin

Son agence de tourisme Barcelona Autrement

Retrouvez cette chronique sur le site, l'appli et dans le magazine de la mobilité internationale "Français à l'étranger.fr"

La basilique de Santa Maria del Mar de Barcelone, aussi connue sous le nom de catedral de la Ribera, est l\'un des exemples les plus parfaits de l\'architecture gothique, et ce du fait de l\'harmonie de ses proportions et de la sérénité qu\'offre l\'ensemble
La basilique de Santa Maria del Mar de Barcelone, aussi connue sous le nom de catedral de la Ribera, est l'un des exemples les plus parfaits de l'architecture gothique, et ce du fait de l'harmonie de ses proportions et de la sérénité qu'offre l'ensemble (www.barcelona-autrement.com)

Vous êtes à nouveau en ligne