Français du monde. Le Québec victime de son succès

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il n'y a jamais eu autant de visiteurs dans la Belle province ! Rien que le nombre de touristes français a augmenté de 12 % en deux ans, à plus de 600 000 en 2019. Problème : la main d’œuvre ne suit plus.  

Des lacs, des torrents, des rivières. Nous ne sommes qu'à deux heures de route de Montréal, et déjà en pleine nature. Avec un peu de chance, on croisera même un ours. Bienvenue à l'Auberge du Lac à l'Eau Claire, en Mauricie, dans une "pourvoirie", où l'on vient se ressourcer le temps d'un week-end ou de quelques jours. "A la base ce sont des endroits de pêche et de chasse, explique Marc Metenier, guide français installé depuis trente ans au Québec. Vous avez votre lac à vous, vous pêchez, il y a une salle où vous pouvez préparer votre poisson, vous pouvez même vous le faire servir à table".

L\'Auberge du Lac à l\'Eau Claire, en Mauricie. \"Vous avez votre lac à vous, vous pêchez, il y a une salle où vous pouvez préparer votre poisson\"
L'Auberge du Lac à l'Eau Claire, en Mauricie. "Vous avez votre lac à vous, vous pêchez, il y a une salle où vous pouvez préparer votre poisson" (Photo Emmanuel Langlois)

Il y a une dizaine de pourvoiries en Mauricie, et d'autres dans les Laurentides ou vers le lac Saint-Jean. Pays sûr, grands espaces, le Canada, et plus encore le Québec francophone, a la cote, à tel point que le voyagiste français "National Tours" en a fait son voyage de l'année. "Il y a une affection toute particulière, historique, culturelle entre la France et le Canada, explique Thierry Houalard, le directeur général de National Tours. Il y a la nature et les grands espaces et on connaît tous dans nos familles des personnes qui se disent "si un jour, je dois faire un grand voyage, je commencerai par le Canada".  

Thierry Houalard au Québec : \"Le Canada, c\'est une valeur refuge pour la clientèle française\"
Thierry Houalard au Québec : "Le Canada, c'est une valeur refuge pour la clientèle française" (Photo Jean Da Luz - Tourmag)

20 000 postes à pourvoir

Problème, sur une surface trois fois et demie plus importante que la France pour un peu plus de huit millions d'habitants, la province manque de bras ! "C'est un frein pour beaucoup de régions, même dans des villes comme Montréal et Québec, reconnaît Marc Metenier, qui souffrent au niveau touristique, mais pas seulement. Beaucoup d'activités ne peuvent pas se créer parce qu'il n'y a personne pour les faire marcher".

Maxime Durbec, pilote d\'hélicoptère le jour à Québec et concierge d\'hôtel la nuit: \"Ce n\'est pas un problème à condition que cela n\'impacte ni sur l\'un ni sur l\'autre\" 
Maxime Durbec, pilote d'hélicoptère le jour à Québec et concierge d'hôtel la nuit: "Ce n'est pas un problème à condition que cela n'impacte ni sur l'un ni sur l'autre"  (Photo Emmanuel Langlois)

20 000 postes seraient toujours à pourvoir en hébergement et restauration. Du coup, certains cumulent deux jobs, comme Maxime Durbec, 24 ans, né à Aix-en-Provence, pilote d'hélicoptère le jour à Québec et concierge d'hôtel la nuit : "Ce n'est pas un problème à condition que cela n'impacte ni sur l'un ni sur l'autre. Ça me permet de vivre très bien. Ici, les gens sont plus souples au niveau des horaires. Ce qui compte, c'est que le travail soit fait. L'ambiance est plus détendue».

Vue aérienne du mont Royal en automne. Ouvert en 1876, le parc de 250 hectares a été dessiné par le même architecte que Central Park à New York. 
Vue aérienne du mont Royal en automne. Ouvert en 1876, le parc de 250 hectares a été dessiné par le même architecte que Central Park à New York.  (Photo Emmanuel Langlois)

Des idées sont avancées: le gouvernement de la province annonce des incitations fiscales pour faciliter le retour au travail de personnes âgées. Il est aussi question de raccourcir la durée des formations pour que les jeunes soient plus rapidement opérationnels, ou d'ouvrir un peu plus les frontières, suggère Marc Metenier: "Il y a deux paliers : le gouvernement fédéral d'abord contrôle l'immigration. Le Québec a son mot à dire mais il faut vraiment qu'il y ait un gros travail pour faciliter l'arrivée de nouveaux immigrants". Le Français explique lui que son agence de guides croule sous les demandes de stages, et qu'une fois qu’on a goûté au Québec, on ne veut plus en repartir. 

Ecrire à Marc Metenier: mmetenier@jonview.com

Le quartier des affaires Ville-Marie, et au loin le Saint-Laurent
Le quartier des affaires Ville-Marie, et au loin le Saint-Laurent (Photo Emmanuel Langlois)

Aller plus loin

Aller au Québec avec National Tours, pour découvrir le Canada et ses millions de lacs, sa forêt gigantesque et la formidable aventure humaine qui le composent et un peu de ce que fut l'histoire de nos racines communes, et vous faire visiter les villes incontournables : Toronto, Montréal, Québec.. Un voyage au Canada vous permettra d'explorer des parcs nationaux de légende : Jasper, Pacific Rim, Bannff, de visiter les superbes chutes du Niagara, de découvrir la région des mille îles, mais aussi d'observer les baleines de la célèbre baie de Tadoussac.

Retrouvez cette chronique sur le site et dans le magazine de la mobilité internationale Français à l'étranger.fr

Vous êtes à nouveau en ligne