Français du monde. Belgique - Pays-Bas : le face à face

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Parce que tous les Britanniques ne vont pas installer leur siège en France après le Brexit, la Belgique et les Pays-Bas, deux capitales européennes, tiennent la corde pour jouer les alternatives à Paris. On les a comparées.  

D’abord les points communs : la Belgique et les Pays-Bas Font tous les deux partie du Benelux (avec le Luxembourg), ils parlent pour partie la même langue, le néerlandais (le français étant aussi parlé en Belgique), et sont une monarchie constitutionnelle.

Les Français préfèrent de loin la Belgique qui en attire six fois plus que les Pays-Bas

La crise politique que traverse le royaume n’y fait rien. Côté économie, la Belgique se situe au carrefour des principaux marchés européens avec des infrastructures de qualité, notamment en matière de transports, de logistique et de télécommunications. Résultat : 4 500 entreprises françaises y sont présentes, dans les secteurs du commerce, notamment liés à l’automobile, de l’assurance et de l’industrie manufacturière.

Jean-Pierre Pont, directeur du magazine et du site internet de la mobilité internationale, le \"Journal des Français à l\'étranger\"
Jean-Pierre Pont, directeur du magazine et du site internet de la mobilité internationale, le "Journal des Français à l'étranger" (DR)

Carrefour des marchés européens

En tant qu’européen, vous avez le droit de créer votre entreprise, ou encore une filiale ou une succursale ici. L’économie néerlandaise est parmi les plus ouvertes au monde. L’environnement fiscal pour les sociétés internationales y est très attractif, en grande partie grâce au taux d’imposition sur les sociétés, explique Jean-Pierre Pont, directeur du magazine et du site de la mobilité internationale Journal des Français à l'étranger.fr :

"La Belgique, pour les francophones, a un attrait parce qu'on parle français. En ce qui concerne les conditions d'installation, pas de visa pas de passeport. L'environnement des affaires : la Belgique se situe au carrefour des principaux marchés européens et ses infrastructures sont très solides. L'économie néerlandaise, par contre, est l'une des plus ouvertes dans le monde. Les impôts personnels sont relativement élevés. Par contre, l'accueil aux entreprises et la liberté d'entreprendre est total."

Amsterdam, Pays-Bas.
Amsterdam, Pays-Bas. (GETTY IMAGES)

Management horizontal

Les investissements étrangers sont les bienvenus. Ils sont particulièrement dirigés vers les activités de finance, le secteur manufacturier, le commerce ou encore l’information et la communication. Côté qualité de vie enfin, la Belgique ne figure pas parmi les mieux notés par exemple pour la facilité d’installation, mais le pays l’est bien mieux en ce qui concerne la sécurité de l’emploi, les perspectives de carrière, la qualité de la vie de famille ou encore la qualité de l’éducation. Le patrimoine financier des ménages est l’un des plus élevés de la zone.

Les Pays-Bas sont réputés pour leur management horizontal, un rapport à la hiérarchie égalitaire, ce qui compte très certainement pour beaucoup dans le sentiment de bien-être que les Néerlandais et les expatriés affichent là-bas. Le pays se positionne au premier rang dans le domaine de l’équilibre vie professionnelle-vie privée et au-dessus de la moyenne dans les dimensions des revenus et du patrimoine, de l’emploi et des salaires, du logement, de l’éducation et des compétences.

Écrire à Jean-Pierre Pont : mailto:jeanpierrepont@gmail.com

Aller plus loin

 Retrouvez cette chronique dans le magazine et le site de la mobilité internationale Journal des Français à l'étranger.fr

Vous êtes à nouveau en ligne