Laurence Ligier au secours de l’enfance maltraitée aux Philippines

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La "Femme d'exception de ce dimanche est Laurence Ligier, fondatrice de l'association humanitaire Caméléon, créée en 1997 pour soutenir des enfants victimes d'abus sexuels et de grande pauvreté aux Philippines.

 

Laurence Ligier a créé en 1997 l'association Caméléon pour soutenir ces enfants et leur rendre, sur des missions de long terme, 5 à 12 ans, leur part d’insouciance en les aidant à réaliser leur rêve : celui d’aller à l’école et d’avoir un avenir .

Laurence Ligier s'est retrouvée à Manille par hasard il y a 22 ans , pour une mission humanitaire qui l'immerge directement dans la grande pauvreté des enfants des rues et des bidonvilles. Sans moyen financier, elle réoriente ses études pour mener à bien sa mission humanitaire. Elle trouve seule les fonds, crée une maison d'accueil pour des jeunes filles et travaille avec les services sociaux publics du pays auprès des familles et des enfants. Elle mobilise les autorités locales et religieuses et fait de la prévention. Intervient dans l'urgence sur du long terme pour aider à la reconstruction de ces enfants, en dépit des menaces de mort et des agressions.

Laurence Ligier est tombée amoureuse du pays et de ces habitants, (18 millions aujourd'hui à Manille), des gens souriants et très accueillants, et s'engage très vite auprès d'eux, principalement des jeunes filles de 5 à 17 ans, dans des communautés rurales dans la jungle, des enfants victimes de pauvreté, d'abus sexuels et de maltraitance, 70% d'entre elles, précise-t-elle, et principalement des cas d'inceste. "C'était et c'est toujours un tabou dans une société catholique très pratiquante, où la famille c'est sacré. Rien ne sort de la famille ou de la communauté."

 

Vous êtes à nouveau en ligne