Claire Gibault ou l'art de la transmission

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Émilie Gautreau reçoit pour "Femmes d'exception" Claire Gibault, une des rares femmes chef d'orchestre.

Après une longue carrière internationale, Claire Gibault décide de fonder, en France, son propre orchestre : Le Paris Mozart
Orchestra
, sur
le modèle de l'Orchestre Mozart de Bologne qu'elle avait confondé, en Italie,
avec Claudio Abaddo.

Elle s'entoure de musiciens amis, qui partagent les
valeurs et objectifs qu'elle souhaite promouvoir. Tous s'engagent à respecter
une charte éthique : Parité
hommes – femmes aux postes de responsabilité
. Respect de la
personne et de ses droits ; Egalité de salaire entre le chef d'orchestre et les
musiciens. Respect du principe de laïcité à la
française. Fonctionnement collégial de l'orchestre...

Tous s'engagent à faire en sorte de rendre la musique
accessible au plus grand nombre. L'orchestre joue aussi bien dans des lieux prestigieux
qu'en prison
, dans les hôpitaux ou dans des collèges et lycées situés en zone
d'éducation prioritaire. 

Les concerts :

**Les Automnales au Mans : 24 octobre 2013

La Galerie Dorée à Paris : 5 novembre 2013

L'opéra de Marseille : le 6 novembre 2013

La salle Pleyel à Paris :  le 25 janvier 2014

Le théâtre des Célestins à Paris le 24 mai 2014

Le théâtre des Champs Elysées à Paris le 26 mai 2014**