Catherine Barbaroux, l'avocate du micro-crédit

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Sa ressemblance avec Martine Aubry est frappante. Peut-être est-ce dû à leur collaboration au ministère de l'Emploi au début des années 2000 ?

Catherine Barbaroux a quitté le
monde politique en 2010, au moment de prendre sa retraite. Elle s'est aussitôt
engagée comme bénévole au sein de l'ADIE, la plus grande association de
micro-crédit en France, dont elle est devenue la présidente l'an dernier. Grâce
à son action, des exclus du système bancaire ont accès aux prêts pour créer leur
entreprise.
Depuis la création de l'ADIE en 1989, ce sont plus de 100.000 prêts qui ont été octroyés. Catherine Barbaroux estime que "si vous comptez que chaque prêt représente la création d'au moins un emploi, le bilan est loin d'être négatif ."

Vous êtes à nouveau en ligne