Expos d’été. Berthe Morisot à Orsay, une figure majeure du mouvement impressionniste

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A Paris, il vous reste près d’un mois pour découvrir la rétrospective Berthe Morisot au musée d’Orsay. L'artiste a été une figure centrale du groupe des impressionnistes et pourtant le musée d’Orsay ne lui avait jusqu’ici jamais consacré d’exposition.

Une exposition à Lille en 2002, une autre à Paris au Musée Marmottan Monet en 2012, mais aucune rétrospective Berthe Morisot dans un musée national depuis 1941.

La reconnaissance tardive de cette artiste novatrice dans l'histoire de l'art 

Pour Sylvie Patry, conservatrice au musée d’Orsay, Berthe Morisot, a eu beau être la seule femme à participer à la première exposition impressionniste en 1874, longtemps, elle n’a pas eu la place qu’elle méritait dans l’histoire de l’art : "Elle a sans doute été longtemps moins prise au sérieux que ses confrères masculins parce que c'était une femme, parce que ses sujets représentaient des sujets féminins, ce qui est évidemment assez réducteur..."

\"La leçon au jardin\", tableau dans lequel Berthe Morisot représente sa fille avec son père.
"La leçon au jardin", tableau dans lequel Berthe Morisot représente sa fille avec son père. (ANNE CHEPEAU / FRANCE INFO / RADIO FRANCE)

 Figures et portraits

Cette exposition s'intéresse aux figures et aux portraits. Berthe Morisot les peint tout au long de sa carrière, environ 70% de sa production. Elle représente des fillettes, des jeunes filles et des femmes, souvent celles de sa famille, dans l’intimité de la vie bourgeoise ou dans des jardins. Son regard est souvent iconoclaste.

À travers sa peinture, elle montre que, contrairement à ce que l'on pensait à l'époque, le mariage et la maternité ne sont pas les seules voies d'accomplissement pour une femme 

Sylvie Patry, conservatrice au musée d'Orsay

Berthe Morisot use de la même audace lorsqu’elle peint les femmes à leur toilette. Prêté par l’Art Institute de Chicago "Femme à sa toilette", est un des chefs-d’œuvre de l’exposition. Les tableaux de Berthe Morisot se trouvent pour beaucoup dans des collections particulières : ainsi, "À la campagne", qu’elle peint en 1881, et que l’on n’avait pas vu en France depuis plus de 100 ans.

Berthe Morisot, Jeune fille à la poupée, 1884, Paris, collection particulière
Berthe Morisot, Jeune fille à la poupée, 1884, Paris, collection particulière (© Photo: Christian Baraja)

Belle-sœur d’Édouard Manet, Berthe Morisot fréquenta aussi Degas, Renoir ou Monet. Mais si certains ont cru voir en elle une peintre sous influence, l’exposition montre qu’elle fut avant tout une artiste novatrice.

Vous êtes à nouveau en ligne