Expliquez-nous ... une visite d'Etat

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A l’occasion de la visite d’État du roi d’Espagne à Paris, France Info vous explique ce qu’est une visite d’État.

La visite d'Etat, c’est le rang protocolaire le plus élevé dans la hiérarchie des visites. Il y en a quatre ou cinq par an en France. Juste en dessous, il y a les visites officielles (une cinquantaine par an). Encore en dessous, les visites de travail et les visites privées (il y en a des centaines par an). 

Origine de la visite

Une visite d'Etat est décidée d'un commun accord entre les deux pays concernés. Le Roi d'Espagne, qui a accédé au trône l'an dernier, a souhaité réserver sa première visite d'Etat à son voisin français.

Une fois que la visite est actée, il y a des repérages plusieurs semaines à l'avance. Et quand elle commence, le programme est réglé au millimètre.  

Accueil

Le chef d'Etat ou de gouvernement est accueilli à l'aéroport par un membre du gouvernement français. Ensuite, l'invité est presque toujours transféré aux Invalides pour une cérémonie d'accueil.

Aujourd'hui, ce sera différent puisque le couple royal sera accueilli exceptionnellement à l'Etoile par François Hollande. En revanche, comme d'habitude pour une visite d'Etat, les Invalides et les Champs Elysées sont pavoisées du drapeau du pays invité.

Les passages (presque) obligés

Ensuite, il y a pour Felipe VI une série de rendez-vous quasi incontournables. Le déjeuner à l'hôtel Matignon avec le Premier ministre Manuel Valls qui, rappelons-le, est né à Barcelone.   

La réception à l'Hôtel de Ville de Paris avec, là encore, une résonnance particulière puisque la maire de Paris Anne Hidalgo est née elle aussi en Espagne. Et puis, le discours devant l'Assemblée. Il n'est pas systématique, mais Felipe VI le prononcera lors de sa visite. 

Le dîner d’Etat

C'est le président de la République qui invite. Le chef d'Etat invité peut lui aussi convier quelques personnalités de son choix. Au total, on compte environ 250 invités.

 

Après une arrivée sur tapis rouge dans la cour de l'Elysée, les participants peuvent prendre un apéritif dans un salon. Ensuite, ils passent à table. Le plan de table est précis. On ne choisit pas. Il y a des tables rondes d'une dizaine de convives. Le tout est disposé en "U" avec la table d'honneur au bout. Les chefs d'Etat portent un toast. Et après, c’est le dîner qui dure au maximum une heure et demie.

 

Ensuite, les participants ont la possibilité de prendre un café dans ce qu'on appelait autrefois le fumoir. Maintenant, on ne fume plus. Mais il y a un digestif si l’on veut. Vers 22h30, tout est fini. 

Les bonus

Dans ces visites d'Etat, il y a encore d’autres étapes. Il peut y avoir un déplacement en province, des rencontres avec la communauté en France du pays visiteur, des rencontres avec des chefs d'entreprises ou encore un déplacement culturel. Pour Felipe VI et la reine Letizia, ce sera l'exposition Velasquez au Grand Palais.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

Vous êtes à nouveau en ligne