Expliquez-nous... SOS Médecins

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

SOS Médecins fête ses 50 ans. Depuis juin 1966, des médecins répondent aux appels des patients, 24 h sur 24, 365 jours pas an.

SOS médecins n'est pas une structure nationale, c'est la juxtaposition de 62 associations locales qui couvrent 60 % de la population française et qui regroupent 1.100 médecins. A l'origine, ces médecins intervenaient la nuit ou le week-end quand les cabinets des médecins généralistes étaient fermés mais aujourd'hui ils travaillent à tout moment de la journée car les médecins traitants ont de plus en plus de mal à quitter leur cabinet pour faire des visites à domicile. Et c'est là la spécificité de SOS médecins : même si aujourd'hui l'association ouvre quelques points fixes de consultation pour accueillir des patients, la grande majorité des consultations se fait au domicile du patient.

Qui travaille à SOS médecins ?

Ce sont des spécialistes en médecine générale qui sont rodés à l'urgence. Le plus âgé a 72 ans mais le métier attire aussi des jeunes médecins tout juste diplomés. Et depuis une dizaine d'années les femmes représentent 15 à 25 % des effectifs selon les régions. Signe que ce métier attire, les effectifs de SOS médecins augmentent de près de 2% chaque année alors que globalement le nombre de médecins diminue en France.

Quand  vous appelez le numéro de SOS médecins, le 36 24, vous tombez sur un centre d'appel qui vous conseille, juge de votre état et décide soit d'envoyer un médecin de l'association à votre domicile, soit de basculer sur le SAMU-Centre 15 si votre cas est très grave.

Combien est facturée une visite à domicile ?

Le prix d'une consultation à domicile est au tarif de la sécurité sociale. Vous n'avez donc pas à payer de supplément. Dans certaines régions comme Amiens ou Cherbourg, la clientèle de SOS médecins compte d'ailleurs jusqu'à 40 % de personnes en situation de précarité.

Pour être le plus efficace possible, ces médecins emportent dans leur sacoche près de 15 kilos de matériel en plus de celui qui est dans leur voiture : électrocardiogramme, oxygène médical, matériel de perfusion, détecteur de monoxyde de carbone, lecteur de glycémie et de plus en plus souvent ils disposent d'appareil d'échoscopie. Cela leur permet d'affiner leur diagnostic et de décider si un malade peut être soigné à domicile ou s'il nécessite une hospitalisation. D'ailleurs SOS médecin travaille main dans la main avec les SAMU.