Expliquez-nous... les nouvelles formes de dopage

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le président de l'Union cycliste internationale, Brian Cookson a estimé que le dopage était "encore un problème endémique" dans le cyclisme, après la publication d'un rapport sur la question. Le rapport estime que la culture du dopage continue d'exister dans le cyclisme. Avec de nouvelles formes de dopage.

Il y a d'abord les produits nouveaux.  Au premier rang desquels, L'Aicar qui réduit  les graisses sans diminuer la masse musculaire. La pilule serait utilisé dans les pelotons depuis 2009. L’Aicar a tout du produit miracle. En gros, moins de poids et plus de puissance. Le rève du cycliste et notamment du grimpeur.

L’Aicar est connu depuis les années 50 mais son prix excluait toute crainte d’utilisation massive. Aujourd’hui, grâce à de nouveau laboratoires notamment chinois et à la diffusion sur internet les prix auraient très fortement diminué.L'Agence mondial antidopage aurait un test pour le déceler mais aucun cas positif n'a été revélé jusqu'à present. D'autres produits ou coktails auraient les mêmes bénéfices.C'est d'ailleurs dans ce domaine de la perte de poids conjuguée au renforcement de la puissance musculaire et de l'endurance que tous les soupçons de dopage se portent aujourd'hui. Beaucoup d'observateurs l'affirment certaines pertes de poids de sportifs laissent plus que songeurs.  Il y a également des nouveautés dans la manière de se doper. En gros, on prend les même produits qu'avant mais on change de dosage. Fort maintenant d'une très longue expérience en la matière, les dopeurs ont affiné leur protocole. L'idée est d'obtenir un gain certes moins important que dans le passé mais un gain quand même. Dans ce domaine l'EPO reste la grande vedette. Une prise en microdose le soir la rend quasi indétectable le lendemain matin.  Steroides, corticoides tous ces produits seraient encore largement utilisés mais différemment pour pouvoir passer entre les mailles des filets. 

Et puis, il y a ce qu'on appelle le dopage technologique

 La définition du dopage englobe tous les procédés qui améliorent les performances. Cela peut prendre la forme d’un moteur intégré à un mécanisme, d’un vêtement avec un matériau de haute technologie, ou d’une prothèse médicale.Souvenez vous en 2010, le cycliste suisse Fabian Cancellara était au cœur d’une polemique. Soupconné d'avoir utilisé un vélo avec un moteur intégré lors du Tour des Flandres. La technique existe mais Cancellara ne l'avait pas utilisé.On pourrait parler en natation des combinaisons maintenant interdites.On pourrait parler des chaussures dynamiques qui augmentent la détente verticale.Ou des prothèses d’Oscar Pistorius . Rappellons simplement qu'en 1989 Greg Lemond avait remporté de huit secondes le Tour de France grace notamment à un guidon de triathlète que n'utiisait pas Laurent Fignon .  

Vous êtes à nouveau en ligne