Expliquez nous... le Sinjar en Irak

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le Sinjar est une zone de guerre stratégique au Nord Ouest de l'Irak contrôlée depuis août 2014 par les terroristes de Daesh.

Sinjar est une ville du nord- ouest de l’Irak qui a compté entre 30 et 40.000 habitants (avec ses villages alentours) avant d’être conquise en aout 2014 par les djihadistes de l’Etat islamique.Mais c’est surtout le Mont Sinjar que l’on connait depuis les terribles images des familles Yézidies fuyant  Daesh dans ces montagnes désertiques, 35 000  personnes, en perdition face aux caméras du monde entier. Ces Yézidis qui sont des Kurdes portant le nom de leur religion monothéiste inspirée par un savant soufi.

Le Mont Sinjar est donc désormais un symbole , celui du massacre des Yézidis  par les djihadistes: 600 civils massacrés, 40 enfants morts de soif, plusieurs milliers d’habitants capturés, les hommes forcés à se convertir à l’islam ou à mourir, les femmes  réduites à l’esclavage sexuel... C'est aussi l'enjeu d’un siège militaire, le troisième depuis un an, car malgré des tentatives de reconquête Kurdes, Daesh contrôle encore les trois quarts de la ville. 

Le Mont Sinjar est également un enjeu  stratégique, situé entre les deux "capitales" de l’Etat autoproclamé, soit  Raqqa ville modèle de l’Etat islamique en Syrie, et son pendant irakien, Mossoul. La  reconquête du Mont Sinjar par les Kurdes couperait donc géographiquement l’organisation terroriste en deux, la  voie d’approvisionnement  de Daesh entre l’Irak et la Syrie passant par Sinjar.

Le Sinjar, un symbole politique très fort pour les Kurdes 

Et un véritable cauchemar pour les Turcs ..

Car une victoire des peshmergas assurerait aux kurdes une domination très concrète sur le front anti-Daesh. Il y aurait ainsi deux villes martyrs,  le Mont Sinjar et Kobané, une ville déjà sauvée par les combattants kurdes.  La légitimité militaire et politique qui en résulterait serait un cauchemar pour les Turcs qui craignent par-dessus tout cette continuité territoriale kurde le long de leur frontière en Irak, en Syrie et en Turquie.