Expliquez-nous... le prix Sakharov

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'épouse du blogueur saoudien Raif Badawi a reçu, ce mercredi à Strasbourg, le prestigieux prix Sakharov pour la liberté de l'esprit du Parlement européen, au nom de son mari détenu en Arabie saoudite pour "insulte" envers l'islam.

Le prix Sakharov, du nom du scientifique et dissident soviétique Andreï Sakharov a été créé en 1988 par le Parlement européen. Ce prix est décerné à des personnes qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l'homme dans le monde.

Les candidats sont nommés par les membres du Parlement européen. Les candidatures peuvent émaner des groupes politiques ou doivent être soutenues par au moins quarante députés. La nationalité ou le domicile n'ont pas d'incidence sur l'attribution du prix.

Ensuite, les nominations sont discutées lors d'une réunion de la commission des affaires étrangères et de la commission du développement. Ces deux commissions votent afin de dresser une liste de trois finalistes et c'est ensuite la Conférence des présidents qui sélectionne un lauréat. Le nom lauréat est annoncé au mois d'octobre.

Le prix Sakharov est doté de 50 000 euros et il est remis par le président du Parlement européen en session plénière à Strasbourg.

Andreï Sakharov considéré comme un dissident en URSS

Andreï Sakharov était un physicien russe, mort en 1989 à l'âge de 68 ans. Il est avant tout connu pour être l'inventeur de la bombe à hydrogène soviétique. Inquiet des conséquences de ses travaux pour l'avenir de l'humanité, il a cherché à alerter le monde sur les dangers de la course à l'armement nucléaire.

Considéré en URSS comme un dissident, il a créé dans les années 1970, un comité pour la défense des droits de l'homme et la défense des victimes de procès politiques. Ses efforts ont été couronnés par le prix Nobel de la paix en 1975. Andreï Sakharov a ensuite été envoyé en exil à Gorki par les autorités soviétiques en vue de limiter ses contacts avec l'étranger.

Qui a déjà reçu le prix Sakharov ?

Parmi les lauréats du prix figurent en 1988, Nelson Mandela, alors encore emprisonné en Afrique du Sud. En 1990, c'est Aung San Suu Kyi, la chef de file de l'opposition démocratique au régime militaire birman qui a été honorée. Tous les deux ont ensuite obtenu le Prix Nobel de la Paix.

En 2014, le prix Sakharov a été remis au médecin congolais Denis Mukwege qui dans son hôpital soigne les femmes victimes de violences sexuelles. En 2013, le choix s'était porté sur Malala, la jeune militante pakistanaise pour le droit à l'éducation. Elle aussi obtiendra le Prix Nobel de la paix l'année suivante.