Expliquez-nous ... le PNR

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Après les attentats de Paris, la France veut renforcer son arsenal de lutte contre le terrorisme. Parmi les différentes mesures, il y a l’accès au PNR. Que signifient ces initiales ?

PNR signifie Passenger name record, fichier des passagers aériens en français. Il comporte toutes les données collectées par les compagnies aériennes auprès des voyageurs quand ils achètent leur billet d'avion : nom et prénom du passager, adresse, numéro de téléphone, moyen de paiement du billet, numéro de carte de crédit, date et itinéraire du voyage, escales, infos sur les bagages, numéro de siège et aussi nom de l'agence de voyage.

   

L’exemple américain

Toutes ces informations, les autorités américaines y ont largement accès depuis les attentats du 11 septembre 2001. Depuis cette époque, les compagnies qui assurent des liaisons passager au départ, à destination et via les Etats-Unis, sont obligées de mettre à disposition les données PNR aux autorités américaines. Aux Etats-Unis, il est même possible de compiler des infos sensibles comme l'origine raciale ou l'état de santé des passagers. Dans la lutte contre le terrorisme, les services de renseignement et de police peuvent croiser les PNR avec des listes de personnes dangereuses.

France et Europe

En France, grâce à la loi anti-terroriste de novembre 2014, il est prévu que les autorités puissent avoir un accès facilité aux PNR. Le système devrait être prêt pour septembre 2015.

Mais Manuel Valls demande que ce système fonctionne au niveau européen pour une meilleure efficacité. Pourquoi ? Par exemple, si un français soupçonné de terrorisme quitte le territoire en voiture pour prendre ensuite un avion dans un pays européen afin de se rendre finalement en Syrie, il échappe au PNR français. 

Difficultés au Parlement européen

Mais pour l'instant la mise en place d'un PNR au niveau européen est figée. Elle est bloquée au Parlement européen qui estime ce système trop intrusif. Reste que le nouveau président du Parlement Martin Schulz se dit favorable à ce système et que les 12 ministres européens de l'Intérieur réunis dimanche 11 janvier à Paris sont tombés d'accord sur le PNR.

PNR n’est pas no-fly list

Il ne faut pas confondre PNR et "no-fly list". La "no-fly list" est une liste de personnes qui sont interdites de vol au départ et à destination des Etats-Unis. Elle a été créée après les attentats du 11 septembre 2001. Les frères Kouachi auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo figuraient sur cette liste des personnes interdites de vol.  

 

Toutes les vidéos d' Expliquez-nous, c'est ICI

Vous êtes à nouveau en ligne