Expliquez-nous... le payement dématérialisé

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est peut-être la fin d'une petite tracasserie du quotidien. Le gouvernement compte supprimer le prix plancher imposé jusqu'ici pour un payement par carte bancaire. L'utilisation des modes de payement par carte augmente et se diversifie en France. Expliquez-nous le payement dématérialisé.

Le payement dématérialisé c'est une montagne d'argent, un enjeu économique majeur, et un monde en pleine ébullition.

D'après le Groupement des cartes bancaires, en 2013, plus de 400 milliards d'euros ont été dépensés avec la carte bleue. IL y a presque autant de cartes bancaires qu'il y a d'habitants dans le pays. D'après la Banque de France c'est la facilité d'usage et la sécurité qui fondent les paramètres de son succès.

Une reine dans un royaume qu'elle ne contrôle plus

Mais si elle est aujourd'hui indispensable, la carte bancaire traditionnelle est déjà un dinosaure dans le monde du payement. L'arrivée d'internet et des puces sans contact ont fait exploser les moyens de payement. Plusieurs acteurs ont mis pied dans le marché. Et faute de standards la carte bleue reste reine dans un royaume qu'elle ne contrôle plus vraiment.

Il y a les opérateurs téléphoniques parmi lesquels Orange qui a déjà 12 millions de clients en Afrique pour des payements par téléphone mobile.

On trouve aussi les mastodontes d'internet parmi lesquels Apple, Google Amazone.

Et des starts up qui investissent le marché.

Ce qu'elles proposent va du payement avec le téléphone, à des systèmes sur internet qui permettent de ne pas donner son numéro de carte bleu, comme l'ancêtre PayPal ou Paylib monté en collaboration avec plusieurs banques Françaises.

470 millions de fraude

Le problème c'est la fraude aux payements. D'après  L'observatoire de la sécurité des cartes de payement, pour l'année 2013, presque 470 millions d'euros ont été détournés. C'est une part infime des transactions. Moins de 0,1%, mais cet argent est majoritairement volé via internet, notamment avec les numéros de carte bleu.

On utilise donc aujourd'hui une carte bancaire faillible, au milieu d'une forêt de solutions technologiques, sans choix évident pour la suite.

L'idée c'est de s'inspirer de ce qui s'est fait avec la carte bleu. Elle apparait en 1967.

Elle devient interconnectable entre les banques il y a 30 ans avec l'apparition du groupement des cartes bancaires.

Pour définir une stratégie nationale, les assises des payements sont programmées d'ici quelques semaines.

Elle concerne les payements dans les commerces et sur internet. L'idée c'est de s'adapter aux moyens modernes. Avec cette équation délicate : allier facilité d'utilisation et sécurité.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

Vous êtes à nouveau en ligne