Expliquez-nous... le conseil régional

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A quelques jours du premier tour des élections régionales, France Info vous rappelle comment fonctionne le conseil régional.

Le conseil régional est le lieu où se décide la politique de la région. Par ses délibérations, il règle des affaires très concrètes. 

Années 80

Les conseils régionaux tels qu'on les connait aujourd’hui datent des lois de décentralisation des années 80 et c’est en 1986 que ses membres ont été élus pour la première fois au suffrage universel. Le nombre de conseillers régionaux varie en fonction de la taille de la région. Cela va d'environ 80 conseillers en Bretagne à plus de 200 en Ile-de-France.   

Comment travaille le conseil régional ? 

La première tâche des conseillers est de désigner le président du conseil régional lors de leur première assemblée plénière, la semaine qui suit le second tour des élections.  

 

Ensuite, les réunions plénières (dans l'hémicycle) se tiennent au moins une fois par trimestre avec un ordre du jour déterminé. Le budget de la région est voté lors d'une de ces réunions plénières. 

 

Entre ces réunions, le travail se fait au sein de la commission permanente, qui gère la région au quotidien. Elle rassemble le président, les vice-présidents et d'autres élus. Il existe aussi des commissions thématiques, finances, transports, tourisme, culture…  

Compétence de la région

La région gère les lycées, les transports scolaires et interurbains par car, l'organisation des trains express régionaux (TER).

Elle s'occupe du développement économique et de l'aide aux entreprises, de la formation professionnelle, de certains ports et aéroports ainsi que de l'environnement.

 

Les régions ont une responsabilité partagée avec les départements sur la culture, les sports, le tourisme. La récente réforme territoriale a modifié les compétences des régions par rapport aux départements.  

Changements du scrutin de 2015

Cette élection marque aussi deux changements. D’abord, les listes électorales doivent respecter la parité homme/femmes.

 

Et puis, l'autre grand changement, c'est qu'il n'y aura plus que 13 conseils régionaux en France métropolitaine au lieu de 22 auparavant puisque le nombre de régions a été réduit.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

Vous êtes à nouveau en ligne