Expliquez-nous... Le Clos-Lucé

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors qu'Emmanuel Macron reçoit en Touraine son homologue italien Sergio Mattarella en ce jour du 500ème anniversaire de la mort de Leonard de Vinci, focus de franceinfo sur le Clos-Lucé, où le maître italien a passé les trois dernières années de sa vie.


Le Chateau du Clos-Lucé se trouve en centre ville d'Amboise. Ce petit château de briques roses et de pierres de tuffeau est entouré d'un parc de sept hectares.

Le lieu a 800 ans. Autrefois appelé Manoir du Cloux, propriété de religieuses, puis d'un favori du roi Louis XI, il est en 1490 acheté par Charles VIII et devient une des résidences des rois de France. Un oratoire y est construit pour Anne de Bretagne.

Au début du XVIème siècle, le jeune duc d'Angoulème, futur François Ier, y passe son enfance, avec sa soeur Marguerite, future Marguerite de Navarre et sa mère Louise de Savoie.

Leonard de Vinci au Clos-Lucé

En 1516, un an après son sacre, François Ier invite à Amboise le maître toscan. L'artiste et inventeur, qui a alors 64 ans, traverse les Alpes à dos de mulet en emportant dans ses sacoches ses carnets, croquis, dessins et trois tableaux: "La Vierge, l'enfant Jésus et Sainte Anne", "Saint Jean Baptiste" et "La Joconde", qui se trouvent aujourd'hui tous trois au Musée du Louvre.

François Ier, fasciné par Léonard de Vinci qu'il appelait "mon père", le nomme « Premier peintre, ingénieur et architecte du Roi » et met à sa disposition le manoir du Clos-Lucé.

Le Clos-Lucé était situé tout près du Château royal d'Amboise, ce qui permettait à Léonard de Vinci et au roi de se voir régulièrement. Une galerie souterraine reliait même les deux édifices.

C'est au Clos-Lucé que Léonard de Vinci passe les trois dernières années de sa vie, qu'il créé, qu'il invente, qu'il imagine -la cité idéale de Romorantin, l'escalier à double révolution du Château de Chambord, entre autres- ou qu'il met en scène décors, machines, tissages pour agrémenter les fêtes royales. C'est dans une chambre du manoir qu'il meurt le 2 mai 1519.

Un château ouvert au public 

Propriété de la famille Saint Bris, le manoir est ouvert au public depuis 1954. Il n'a cessé d'être restauré, dans des conditions d'ailleurs récemment controversées qui ont donné lieu à l'ouverture d'une enquête préliminaire.

Le manoir et son parc se veulent un lieu de connaissance et de compréhension, de réponses aux questions qu'à tout âge on peut se poser sur Leonard de Vinci, de prolongement aussi de ses défis techniques et de ses intuitions visionnaires.

Le château a déjà accueilli depuis le début de l'année 100.000 visiteurs -fréquentation en hausse de 20% par rapport à l'année dernière à la même époque- alors que les commémorations qui entourent le 500ème anniversaire de la mort de Leonard de Vinci ne commencent officiellement qu'aujourd'hui

Vous êtes à nouveau en ligne