Expliquez-nous ... la sécurité du tunnel sous la Manche

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors qu’un migrant a été retrouvé mort dans le tunnel sous la Manche, quelle est la sécurité dans cet ouvrage exceptionnel ?

Dans le tunnel sous la Manche, il y a la sécurité et la surveillance. 

Sécurité et galerie centrale  

Il faut se souvenir que le tunnel, long de 50 kilomètres, est composé de trois galeries parallèles, l’une conduit en Angleterre et l’autre à la France. Celle du milieu est une galerie de service qui a un rôle essentiel dans la sécurité.

Circulation des secours

Elle permet la circulation des secours. C’est par elle qu’arrivent les pompiers français et britanniques, équipés de véhicules spéciaux, électriques notamment. La galerie sert aussi de refuge pour les passagers en cas d'accident car il existe des points de passages rapprochés entre les galeries des trains et la galerie de service.

Ventilation

Cette galerie sert aussi à la ventilation. Elle est maintenue en surpression d’air et reste donc à l’abri des fumées en cas d’incendie dans un des tunnels ferroviaire, ce qui en fait un havre de sécurité. Cela a été déterminant lors de l'incendie d'une navette en 1996. Au sujet des incendies, l'alimentation en eau se fait par un tuyau qui parcourt toute la galerie centrale.

Changement de galerie  

Autre chose, le tunnel sous la manche est découpé en tronçons avec des communications entre les tunnels, des points de contact. Il y en a deux à chaque tiers du parcours, ce qui permet aux trains de passer d'une galerie à l'autre en cas d'accident dans un tronçon.

De plus, quatre stations souterraines de 870 mètres de long ont été creusées pour accueillir des trains entiers en cas d’incendie, notamment.

Surveillance par la PAF              

Pour la surveillance du tunnel, il y a la police aux frontières. Plusieurs centaines de fonctionnaires sont basés à Coquelles, là où se trouve le terminal français du tunnel. Une centaine d'entre eux sont affectés coté  anglais.  Ils vérifient notamment les papiers des passagers avant l'embarquement des voitures ou des camions sur les navettes.

Surveillance par les douanes

Les douanes françaises au tunnel sont fortes de 270 hommes, ce qui en fait la division douanière la plus importante de France.

 

Les douaniers passent des marchandises aux rayons X, des détecteurs d'ondes scrutent les cargaisons des camions. Il y a aussi des détecteurs de CO2 et de battements cardiaques. Des  chiens sont là pour détecter les explosifs et la drogue. Enfin, tout le long du tunnel, sont installées des centaines de caméras vidéo.

Toutes les vidéos d'Expliquez-nous sont à retrouver ici

Vous êtes à nouveau en ligne