En route vers Paris 2024. Le sport au cœur de la société française

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

En septembre 2017, on connaîtra le pays qui organisera les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Le comité de candidature parisien souhaite faciliter la pratique sportive pour tous pour créer une société plus dynamique et solidaire.

Vous êtes peut être comme des milliers de français en ce début d’année 2017 à vous être fixé des résolutions. La plus célèbre d’entre elles reste : "se mettre au sport". Pourtant, l’année suit son cours et les excuses apparaissent pour mettre un terme à cet objectif. Mais les excuses comme "ma salle est trop loin" ou "je n’ai pas le temps" pourraient ne plus fonctionner si Paris accueille les Jeux en 2024.

Améliorer les équipements publics

A travers le plan sport 2024+, l’ambition du comité de candidature est qu’à l’horizon 2024, 80% de la population pratique régulièrement un sport (en 2014, d’après un sondage de l’Eurobaromètre, 43 % des français déclaraient faire du sport régulièrement.)

La première mesure sera donc de permettre à chaque Français l’accès à un club, un équipement sportif de proximité ou un parcours de prévention santé.

Ce sera ainsi l’occasion de rénover de nombreux équipements de proximité, de soutenir la création d’équipements dans les zones carencées et de repenser les espaces de pratique pour les futures décennies. La ville de Paris va encore plus loin: elle souhaite que chaque parisien se trouve à moins de 5 minutes à pied d’une installation sportive en accès libre et gratuit.

Tous citoyen du sport

Quand les Jeux Olympiques sont évoqués, évidemment la notion de haut niveau résonne dans notre esprit. Mais les Jeux de 2024 seraient aussi l’occasion de valoriser le mouvement sportif dans son ensemble.

Le sport pour tous, partout et à tous les âges, voilà les mots clés du comité parisien. Les cibles prioritaires aujourd’hui restent les jeunes, les femmes, les habitants des quartiers populaires ou des milieux ruraux et les personnes en situation de handicap.

La ville de Paris souhaite par exemple renforcer l’activité sportive des seniors dans les EPHAD ou développer la pratique sportive dans les entreprises à travers un label "entreprise sportive".

Pratiquer du sport, un acte citoyen

L’objectif est qu’aucun Français se trouve loin du sport. Les bienfaits d’une activité sportive sur la santé sont reconnus depuis longtemps.

Mais cela peut aller encore plus loin : on a bien tous un souvenir de sport à l’école. Cela reste un des meilleurs prétextes pour enseigner les valeurs. Remettre le sport au cœur de la société française pour profiter d'une vie plus saine, solidaire et stimulante peut très bien résumer les voeux de 2017 des amoureux du sport ou du comité de Paris 2024.