En route vers Paris 2024. À la découverte du curling

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chaque semaine, Cécilia Berder, membre de l’équipe de France d’escrime, vous invite à découvrir un sport olympique ou paralympique.

"The roaring game"

"The roaring game", autrement dit, le jeu qui rugit. Le curling doit son surnom, non pas aux cris des joueurs sur la patinoire mais au bruit de la pierre lancée sur la glace. Pour les novices du curling, ce sport peut être comparé à une partie de pétanque ou à une partie d’échecs sur glace.  

L’objectif est simple : faire glisser les pierres le plus près possible d’une cible circulaire dessinée sur la glace, appelée aussi la maison. La pierre reste l’élément central de la discipline. Elle est en granite et pèse 20 kg environ. Sur son sommet, une poignée permet au lanceur de lui donner un effet de courbe, de l’anglais "curl", qui a donné curling.

L’autre élément indispensable de ce sport est le balai. Une fois que la pierre est lancée sur les 40 mètres de la piste de curling, deux curlers vont brosser autour de la pierre pour accompagner l’effet de courbe voulu et atteindre la maison dans les meilleures conditions.

Le rôle clé du capitaine

Une partie se joue en huit manches. Pour le décompte des points, une équipe marque un point pour chaque pierre mieux placée que la meilleure pierre adverse, à la fin d’une manche. Un match dure en moyenne deux heures.

Quatre joueurs composent une équipe de curling. Durant une manche, tous les curlers vont devoir lancer deux pierres. Dans chaque équipe, un rôle est déterminant, c’est celui du capitaine, aussi appelé skip. Il a la lourde tâche de lancer la dernière pierre de chaque manche. Son rôle de stratège est évident. Lors des premiers lancers, le skip se trouve près de la maison pour diriger, à haute voix, les joueurs qui vont lancer la pierre ou brosser la glace.

Le fair-play, l’essence du sport

Le curling est un sport olympique en 1924, puis à nouveau à partir de 1998. Malheureusement, il n’y aura pas d’équipe française à supporter durant cette édition olympique. Mais le Canada reste l’équipe à suivre, grand favori de la discipline avec leurs cinq médailles d’or olympique. Le pays tentera, en plus de conserver le titre dans les épreuves hommes et femmes, de remporter l’épreuve mixte, toute nouvelle épreuve olympique.

Durant les Jeux de Pyeongchang, ne vous étonnez pas de ne pas beaucoup voir l’arbitre, le fair-play est l’essence de ce sport. Un sport qui serait né au XVIe siècle en Écosse. A l'époque, on jouait sur des étangs et des lacs gelés.

Si vous vous prenez de passion pour le curling, mais que vous n’avez pas de patinoire à côté de chez vous, il existe désormais le curling sur tapis. Créée en Suède, cette version tend à se développer en Europe. Des qualités d’adresse, de stratégie, de finesse et des nerfs d’acier sont le bagage indispensable pour devenir un bon curler.

Toutes les informations concernant la compétition olympique de curling

Calendrier:

Double mixte : du 8 au 13 février

Hommes : du 14 au 24 février

Femmes : du 14 au 25 février  

Vous êtes à nouveau en ligne