Les sanctions internationales contre la Corée du Nord sont-elles vraiment appliquées?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

France Info s'est rendu à la frontière Chine-Corée du Nord, dans le port de Dandong, là où transite 70% du commerce entre les deux pays.

Depuis les sanctions votées à l'ONU le mois dernier, Pékin a mis en place des contrôles plus stricts de tous les camions passant par Dandong. Certaines marchandises passent encore, mais l'étau s'est clairement resserré ces dernières semaines. Les sanctions interdisent aux pays membres de l’ONU d’acheter du charbon et des minerais à la Corée du Nord. Quant aux Nord-Coréens, ils ne peuvent pas acheter de carburant et des produits qui pourraient servir à la fabrication des fusées. Mais cette résolution comporte une faille de taille: la Corée du Nord peut toujours exporter son charbon et ses minerais si les revenus sont utilisés pour les besoins vitaux de sa population.

Pour l'instant, ces sanctions et menaces de sanctions ne font pas vraiment flancher le régime de Pyongyang. La Corée du Nord pourrait mener dans les prochaines semaines un cinquième essai nucléaire. C'est en tout cas la crainte des Occidentaux qui l'ont déjà mis en garde. 

Vous êtes à nouveau en ligne