Les Iles Féroé s'enrichissent... grâce à l'embargo russe sur l'agroalimentaire

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les Européens ne sont pas forcément pénalisés par l'embargo russe sur l'agroalimentaire. Les 50.000 habitants des Iles Féroé, une petite province autonome du Danemark, s'en réjouissent ! En quelques semaines, une famille y est devenue milliardaire, grâce à l'exportation du saumon.

Conséquence de la crise ukrainienne, la Russie impose depuis plusieurs mois un embargo sur l'agroalimentaire à l'Union Européenne.  Mais une région échappe à cette sanction, les Iles Féroé, une province autonome du Danemark, perdue dans l'océan Atlantique. Comme elle ne fait pas partie de l'UE, elle a demandé à Moscou d'être exemptée de cette interdiction. Les entreprises locales peuvent donc continuer à commercer avec la Russie. En quelques mois, la famille Jacobsen qui produit du saumon, est devenue milliardaire. Les bénéfices de la société familiale dépassent ceux des producteurs norvégiens, les plus gros du monde.

Cette situation provoque des tensions entre le Danemark et les îles Féroé

Le Ministre danois des Affaires étrangères, Martin Lidegaard demande aux Féringiens de ne pas  profiter de la situation causée par la crise en Ukraine.Voici ce qu'il écrit dans un quotidien danois :

"J'ai l'impression que les îles Féroé sont pleinement conscients des attentes de l'Union Européenne. Nous avons tous la responsabilité de veiller à ce qu'aucun ne profite des  pertes de marché des autres en raison des sanctions, et j'espère qu’ils trouveront le juste équilibre en la matière »