Hongrie: une campagne de pub pour contrer la communication anti-immigrés du gouvernement

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est une idée du Haut Commissariat aux réfugiés. Il veut mettre en valeur des exemples d'intégration réussie, alors que le gouvernement hongrois multiplie les diatribes contre les immigrés depuis le début de l'année.

Avec Florence La Bruyère, correspondante de France Info en Hongrie.

Cette campagne débute ce mardi dans le métro de Budapest. Les habitants de la capitale pourront y voir sur de grandes affiches des portraits de réfugiés originaires d'Afghanistan, du Pakistan ou encore du Togo. Le but est de montrer que les migrants peuvent être une richesse pour un pays.

C'est aussi une réponse très claire à la campagne xénophobe du gouvernement de Viktor Orban. Elle a commencé juste après l'attentat à Charlie Hebdo en janvier à Paris. Le premier ministre hongrois a profité de cette attaque pour faire l’amalgame entre immigration et terrorisme. Au mois de mai, son gouvernement a même lancé une consultation nationale plutôt orientée. Et il a poursuivi sur cette lancée avec de grands panneaux dans les rues. On y lit par exemple : "Si tu viens en Hongrie, sache que tu ne pourras pas prendre le travail des Hongrois ".

Vous êtes à nouveau en ligne