En Indonésie, un volcan exploité pour son souffre

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans l'est de Java, on trouve un volcan unique au monde, le Kawah Ijen. Un volcan reconverti en mine de souffre depuis près de 100 ans. Les conditions de travail y sont dantesques.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

ils ont environ 400 à travailler toutes les nuits dans le volcan par tranche de 15 jours. "Mineurs" et "porteurs" effectuent l’un des métiers les plus difficiles au monde. Les mineurs extraient le souffre sur les flancs du volcan à la barre à mine sans relâche aux milieux des fumées irrespirables. Leurs protections sont dérisoires: certains ont des masques, mais la plupart n'ont qu'un bout de tissu dans la bouche. Quant aux "porteurs", ils remontent sur leurs épaules entre 60 et 80 kilos de souffre vers le sommet du volcan puis le redescendent dans la vallée. Ils ne peuvent emprunter qu’un chemin très très escarpé. Ils font cela deux fois par jour depuis 10, 20 ou 30 ans.

Le souffre se monnaye cinq centimes le kilo, soit en moyenne entre 4 et 8 euros par jour. La société privée qui exploite le volcan envoie le soufre dans une usine de la vallée. Il sera ensuite vendu pour la production de produits cosmétiques ou d’allumettes.

Vous êtes à nouveau en ligne