En Indonésie, du sang de cobra pour booster la libido !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est ce que proposent des vendeurs ambulants dans les rues de Jakarta. Certains clients sont devenus addicts.

Avec Jeanne Lefevre, correspondante de France Info en Indonésie. 

Dés la nuit tombée, les rues de Jakarta regorgent de petits stands ambulants de nourriture. Brochettes, viandes, soupes, beignets, il y a l'embarras du choix... et même des mets très insolites, comme le cobra. Le serpent est consommé sous différentes formes par les Indonésiens, mais c'est bien son sang qui intéresse notamment la population masculine. Il est conseillé quand le désir sexuel faiblit.

C'est un commerce très lucratif, chaque vendeur de cobra se fait environ 30 à 50 euros chaque soir, un bon salaire à Jakarta. Les clients eux n'assument pas tous leur achat. Une partie d'entre eux arrive dans de grosses berlines aux vitres teintées, ne sortent jamais et attendent qu'on leur serve la potion.

Au-delà même du sang de cobra, de très nombreux produits dérivés du serpent sont proposés à la vente: onguents, huiles, comprimés, contre la douleur, les allergies, les rhumatismes, l’asthme, l’eczema, la fatigue, enfin bref, on trouve ce que l’on veut, en quelque sorte, une pharmacie alternative. Sans ordonnance.

Vous êtes à nouveau en ligne