En Hongrie, Viktor Orban veut envoyer un astronaute hongrois dans l’espace

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La Hongrie va mener ce projet avec la Russie, un signe de plus du rapprochement entre Budapest et Moscou.

Le Premier ministre Viktor Orban projette d’envoyer un astronaute hongrois dans l’espace. Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjarto, a annoncé la date de 2024 pour ce projet qui parait très ambitieux pour un pays de moins de 10 millions d’habitants.

Mais, ce ne serait pas une première. En 1980, sous le socialisme, le cosmonaute hongrois Bertalan Farkas, le "Gagarine magyar", avait passé huit jours à bord de la station soviétique Saliout 6.

Un exemple du rapprochement de Budapest avec Moscou

Bien que la Hongrie soit membre de l’Union européenne, ce n’est pas avec l’Agence spatiale européenne qu’elle va mener son projet, mais une nouvelle fois avec la Russie. Le gouvernement de Viktor Orban va coopérer avec Roscomos qui est l’agence spatiale russe. Un accord a été signé dans ce sens, il y a un mois et demi, lors de la visite de Vladimir Poutine, le président de la Russie, à Budapest.

Le Premier ministre hongrois et le président russe se voient au moins une fois par an. Comme Vladimir Poutine, Viktor Orban a fait voter des lois attaquant les ONG, la liberté de la presse, limitant la liberté religieuse ou encore l’indépendance de la justice. Tout ce que Viktor Orban fait, Vladimir Poutine l’a fait avant lui. Les médias hongrois qui sont pro-Orban reprennent, sans même changer une virgule, des informations de Sputnik ou RT (des media proches du Kremlin). Il y a aussi une coopération économique. L’extension de la centrale nucléaire hongroise et le renouvellement d’une ligne de métro à Budapest ont été confiés aux Russes.

Une annonce tournée en dérision sur internet

La présentation de ce projet spatial est tombée au moment des premières chutes de neige, qui ont provoqué le chaos dans les transports publics à Budapest. De nombreux internautes ont réagi avec humour. "Si les trams ne peuvent même pas traverser la capitale dès qu’il tombe quelques flocons, je ne sais pas comment va faire pour aller dans l’espace", écrit un internaute.

Quant au parti satirique hongrois, "Le chien à deux queues" (MKKP), il a fait fabriquer des tee-shirts. On y voit un cosmonaute dans une combinaison brodée de motifs folkloriques avec un saucisson au paprika à la main et un ballon de foot sous le bras. Car le ballon rond, c’est la passion de Viktor Orban. Il a créé une académie du foot, et investi des milliards d’euros dans la construction de nouveaux stades, mais la Hongrie se fait battre par les équipes du monde entier. Cette photo du cosmonaute en combinaison patriotique, c’est une manière de se moquer du premier ministre nationaliste Viktor Orban, qui rêve d’un destin grandiose pour la Hongrie.

Vous êtes à nouveau en ligne