En direct du monde. En Inde, le gouvernement mise sur les énergies renouvelables

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le gouvernement indien revoit ses ambitions écologiques à la hausse. Il prévoit d'ici 10 ans de produire près de 60% de son énergie grâce à des sources renouvelables. Une bonne nouvelle pour la planète?

Si l'inde est la deuxième plus importante population au monde, le pays reste un nain énergétique. Un quart de sa population n'est pas raccordée au réseau électrique. On prévoit donc que pour éclairer tous ces foyers, la production d'énergie sera multipliée par trois dans les huit années à venir. Le problème est qu'aujourd'hui les deux tiers de l'électricité indienne est produite grâce au charbon, l'une des sources d'énergie qui contribue le plus au réchauffement climatique.

Mais cela est en train de changer, et plus rapidement que prévu. En 2015, lors du sommet de la COP21 à Paris, le gouvernement indien avait déjà promis que 40% de son énergie viendrait de sources non fossiles d'ici à 2030.  L'autorité centrale de l'énergie va encore plus loin aujourd'hui, en prévoyant que le pays pourrait produire 57% de son électricité par des sources non-fossiles, renouvelables et nucléaires, dès 2027. Par conséquent, il ne serait plus nécessaire de construire de nouvelles centrales à charbon.

La révolution solaire indienne

Le gouvernement a lancé depuis quelques années un système d'enchères inversées, par lesquelles les autorités nationales et régionales attribuent des marchés d'électrification à l'énergie solaire à l'entreprise qui peut la produire au tarif le moins cher. Et cela a fait chuter les prix du photovolcaïque de 80% en six ans. La production de cette électricité verte est sur le point de tomber au même prix que celle produite avec du charbon local. D'ici 10 ans, le quart de cette énergie verte devrait aussi venir de l'hydraulique, grâce à l'installation de barrages le long des grands fleuves himalayens.

L'objectif sera dur à être atteint

Nous sommes encore loin du but, les capacités de production d'énergie solaire sont de 9GW et l'objectif est d'atteindre les 100GW dans cinq ans. Mais la tendance semble prometteuse. Chaque année, l'Inde multiplie déjà par deux ses capacités de production d'énergie solaire. Le problème, c'est que cela va requérir beaucoup d'argent : près de 100 milliards d'euros d'investissements privés et publics. Un autre souci est que 80% des panneaux solaires viennent de Chine. L'Inde a pour l'instant du mal à développer sa propre industrie afin de réduire cette dépendance. 

Vous êtes à nouveau en ligne