En direct du monde. En Chine, des produits pourraient prendre le nom d'Ivanka Trump sans lui demander son avis

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Des baskets Ivanka ou des parfums Ivanka, fabriqués en Chine ? Pourquoi pas. Plusieurs dizaines d'entreprises chinoises ont fait la demande d'appeler leurs produits par le prénom de l'une des filles du président des Etats-Unis. 

La fille du président américain pourrait bien devenir un argument commercial ! Depuis l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, des dizaines et des dizaines d’entreprises chinoises ont demandé à déposer la marque "Ivanka" pour leurs produits. Les demandes sont en cours de traitement mais il est fort probable que le bureau national des marques donne son accord. En Chine les droits en propriété intellectuelle sont diversement respectés. Michael Jordan en avait fait les frais. Pendant quatre ans, un équipementier sportif chinois a utilisé le nom du basketteur sans son accord pour vendre ses produits.

Dans la liste des entreprises qui ont fait leur demande pour déposer le nom d’Ivanka, on retrouve par exemple une marque d’alcool, ce qui voudrait dire qu’on pourrait peut-être trouver des bouteilles en Chine au nom d’Ivanka. Il y a aussi une marque de produits cosmétiques, une autre qui vend des compléments alimentaires qui aident à perdre du poids, mais on trouve aussi une société qui fabrique du papier peint et une autre des serviettes hygiéniques. Au total 65 marques ont déposé un dossier.

Depuis l'élection de son père, Ivanka Trump est devenue populaire en Chine

Avant l’élection de son père à la tête des Etats-Unis, elle n’était évidemment pas du tout connue. Elle a su conquérir le cœur des Chinois en quelques mois. Déjà, parce que sa fille ainée, Arabella, cinq ans, apprend et parle très bien le mandarin : Ivanka Trump a posté récemment une vidéo d’elle sur Instagram en train de réciter un poème en chinois, ce qui a beaucoup plu aux internautes !

À l’occasion du Nouvel an chinois, Ivanka Trump s’est rendue à l’ambassade de Chine à Washington pour assister aux festivités avec les diplomates, un événement  bien très perçu en Chine.

La popularité d’Ivanka pourrait apaiser les tensions entre les pays

Contrairement à Ivanka, Donald, son père, est fort peu apprécié en Chine. Les relations entre la Chine et les Etats-Uni sont beaucoup plus tendues que sous la présidence Obama. Donald Trump avait profondément agacé Pékin en s'adressant au téléphone, avant même le début de son mandat, la présidente de Taiwan. Plus généralement, il accuse les Chinois de tous les maux. Ce serait eux notamment qui voleraient les emplois des Américains. Et pour s’en protéger il propose de taxer à 45% les produits "made in China" importés aux Etats-Unis. Et puis surtout, à l’occasion du Nouvel an chinois, il n’a adressé aucun message à la communauté chinoise des Etats-Unis, alors que c’est la tradition pour les présidents américains depuis Bill Clinton. Heureusement que sa fille Ivanka est là pour rattraper le coup !