En direct du monde. Aux Etats-Unis, un musée financé par le créateur de "La guerre des étoiles", sans vaisseaux spatiaux

Un nouveau musée financé par Georges Lucas, le créateur de "La Guerre des étoiles", verra bientôt le jour à Los Angeles. Au risque de décevoir les fans, le bâtiment qui devrait coûter 1 milliard d'euros ne sera pas un musée "Star Wars". 

Le créateur milliardaire de La guerre des étoiles finance un musée à hauteur d'un millard de dollars à Los Angeles. Mais vous ne verrez pas de sabres laser dans ce musée. 

George Lucas, fidèle à ses habitudes, est resté discret. Il s'agit en fait d'un musée consacré aux "arts narratifs". On y retrouvera des milliers d'œuvres, notamment des peintures d'Edgar Degas ou de Norman Rockwell dont Lucas est un grand admirateur, ainsi que le travail de Roger Crumb, le dessinateur de BD ou une section sur l’art numérique. Mais il y aura bien sûr des objets liés au cinéma et à Star Wars en particulier, un masque de Dark Vador par exemple. 

On aurait pu croire que n'importe quelle ville se serait jeté sur un musée déjà financé avec la création de centaines d'emplois à la clé. En plus, le nom de George Lucas garantit d’attirer le public.

Après plusieurs échecs, ce sera Los Angeles

Le réalisateur avait d'abord envisagé un bâtiment style Beaux Arts à San Francisco. Son projet a été moqué. Il a ensuite essayé à Chicago, haut-lieu de l'architecture, avec un autre design imaginé par un cabinet chinois. Là, c'est une association de riverains qui a dit : "Non". Finalement, il s'installera au centre de Los Angeles, tout près du musée d'Histoire naturelle, du musée des Sciences et du Coliseum, le stade qui a accueilli les Jeux Olympiques de 1932 et 1984. Le bâtiment aux airs de vaisseau spatial surplombera deux hectares d'espaces verts qui remplaceront des parkings. Et tout cela, juste en face du campus de USC, l'université dont George Lucas est diplômé.

Un musée de plus à Los Angeles 

Souvent, on associe quasi-exclusivement Los Angeles à l'industrie du cinéma et c'est une erreur. Les galeries d'art se comptent par dizaines. L’Opéra est réputé. Le Lacma, le musée d'art moderne, fait partie des mieux dotés du pays. Depuis 2015, en centre-ville, on peut visiter l'immense collection d'Eli Broad, le milliardaire de l'immobilier. À 50 mètres à peine, vous avez le MoCa, le musée d'art contemporain, dirigé par un Français d’ailleurs. Et puis, les frères Marciano, créateurs de la marque Guess, doivent ouvrir leur musée privé cette année. Pour le musée Lucas, il faudra attendre 2020 ou 2021. Probablement le 4 mai. Le 4 mai parce qu'en anglais, ça se dit May the 4th, qui peut se traduire par "Que la Force soit"... Star Wars, on y revient !

Vous êtes à nouveau en ligne