En direct du monde. Aux Etats-Unis, on inaugure l'Apple Park alors qu'un film sort avec un Tom Hanks ressemblant étrangement à Steeve Jobs.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'Apple Park, le nouveau siège d'Apple est un immense immeuble rond en verre qui vient de voir le jour en Californie. On retrouve cette forme d'immeuble dans un fim qui sort vendredi où Tom Hanks joue un patron qui ressemble beaucoup à Steve Jobs.

The Circle sort vendredi 28 avril aux Etats-Unis. Dans le film, Tom Hanks incarne une sorte de méchant Steve Jobs. Si la barbe et les cols roulés ne suffisent pas à vous convaincre de la référence, il y a aussi le siège de la société dans le film, un immense bâtiment en forme d’anneau qui ressemble à s’y méprendre au nouveau campus qu’Apple a ouvert ce mois-ci en Californie.

 
Le nouveau siège ne se trouve pas très loin de l’ancien, toujours à Cupertino dans la Silicon Valley. L’Apple Park, c’est son nom, est monumental : un anneau de plus d'un kilomètre de circonférence au cœur d’un campus d’un million d’hectares environ. L’imposante Maison de la Radio aurait presque l’air minuscule en comparaison. On le voit sur des vidéos filmées par des drones, le chantier n’est pas totalement fini. Il va falloir six mois pour que les quelque 13 000 employés s’installent progressivement. Prix du projet : cinq milliards de dollars. Rien que la salle de gym a coûté 70 millions de dollars. Pas forcément un problème pour la marque à la pomme qui vaut 750 milliards et aurait 200 milliards stockés dans des paradis fiscaux.
 

L'Apple Park, l’un des tout derniers rêves de Steve Jobs


Il a annoncé la construction et est mort peu de temps après à l’automne 2011. Et c’est vrai que le projet respire Steve Jobs. Le bâtiment est recouvert par six kilomètres de verre incurvé. Un designer danois a créé des tables de travail à plusieurs milliers de dollars pièce. Grâce à des panneaux solaires sur le toit et un système de ventilation à part, l’Apple Park va générer sa propre énergie neuf mois sur 12. Jobs en parlait comme d’un vaisseau spatial et du possible meilleur immeuble de bureau dans le monde. Il a même assuré que les étudiants en architecture viendraient sur place pour l’observer. L’ombre de Jobs planera d’autant plus sur le campus qu’un amphithéâtre de 1 000 places va porter son nom. C’est là que son successeur Tim Cook devrait présenter les nouveaux produits de la marque.

Un projet qui fait des mécontents

Apple contribue largement à l’économie de la ville de Cupertino, les habitants le savent mais ils ont aussi très peur d’embouteillages monstres. Il faut dire que la surface prévue pour les parkings dépasse celle des bureaux. En plus des parkings souterrains, Apple a fait construire une autre structure géante à proximité. Le problème, c’est que certains employés s’inquièteraient des distances à parcourir. Cela dit, ils auront des vélos gratuits à disposition pour profiter des kms de pistes cyclables et d’espaces verts à perte de vue. A terme, Apple aura fait planter sur son site, parfois à l’aide d’hélicoptères, 9 000 arbres, dont évidemment des pommiers. Mais cette mini-forêt a créé une pénurie d’arbres dans la région.

Vous êtes à nouveau en ligne