En direct du monde. Au Mexique, une application permet aux femmes de donner l'alerte en cas d'agression

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La ville de Ciudad Juárez, où de nombreux meurtres et disparitions de femmes sont constatés depuis plusieurs années, a lancé "No estoy sola". Cette application permet aux femmes de prévenir leurs proches en cas de danger.

La mairie de Ciudad Juárez, au nord du Mexique, face à El Paso aux Etats-Unis, vient de lancer une application mobile pour que les femmes puissent alerter des proches en cas d’agression. Depuis les années 1990, des centaines de crimes contre des femmes ont été commis. La ville a même été surnommée "la capitale mondiale du crime". La municipalité a donc créé une application appelée No estoy sola ("je ne suis pas seule"). 

Secouer le téléphone pour alerter

No estoy sola est une application qui permet d’utiliser le téléphone portable comme un système d’alerte instantanée, en cas d'agression. Ses créateurs sont partis d’un constat : en cas d’agression, une femme n’a pas le temps de téléphoner ou d’envoyer un message.

Avec cette application, le nombre d’intéractions est réduit. L’usagère peut soit appuyer sur un bouton, soit secouer son téléphone, dans son sac par exemple, pour qu'un message soit envoyé à une liste de contacts prédéfinie. "A L'AIDE! J'ai une urgence. Voici ma position", indique le message. Les connaissances qu'elle aura sélectionnées reçoivent alors un plan de localisation, qui permet d'identifier précisément où elle se trouve. Ce système ne nécessite pas de connexion à internet, seulement l'accès à un réseau téléphonique.

L\'application \"No estoy sola\", lancée au Mexique.
L'application "No estoy sola", lancée au Mexique. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Mieux que la police d'après les habitants

Depuis son lancement le 7 juillet 2017, l’application a été téléchargée plus de 15 000 fois. Elle a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme à Ciudad Juárez. Les femmes ne sont pas les seules à s'être sentie concernées, puisque les hommes ont, eux aussi, commencé à utiliser cette application. D'après les usagers, l'avantage est que cette alerte s'adresse à des amis, ou à des membre de la famille. Ces personnes vont immédiatement savoir qui leur envoie cet appel au secours, elles vont s’inquiéter et se mobiliser. 

À Ciudad Juárez, les habitants considèrent que les autorités ne répondent pas de manière efficace en cas d'urgence. Cette application inspire donc davantage confiance qu’un appel au service de secours.

Une application qui pourrait s'exporter

Cette application, développée à Ciudad Juárez, peut être utilisée partout dans le monde, il n’y a pas de restriction d'usage. Pour l'instant, elle est uniquement disponible sur les téléphones qui utilisent le système Android, mais son usage sera prochainement élargi à tous les téléphones.

No estoy sola a été téléchargée principalement à Ciudad Juárez, mais aussi dans le reste du Mexique et dans plusieurs pays du monde. Les responsables de la mairie le reconnaissent : ce n’est pas un hasard si c’est à Ciudad Juarez que cette technologie a été développée. Ici, il y avait une demande de la part des habitants pour trouver de nouvelles solutions en matière de sécurité.

Vous êtes à nouveau en ligne