Aux Pays-Bas, un ancien député d'extrême droite se convertit à l'islam

Un ancien député qui disait "lutter pour la désislamisation des Pays-Bas" s'est converti à l'islam. Une conversion qui suscite de nombreuses réactions.

Pendant des années, l'ancien député Joram van Klaveren, ancien proche de Geert Wilders, fondateur du Parti pour la liberté (PVV), disait "lutter pour la désislamisation des Pays-Bas". Il a récemment annoncé sa conversion à l'islam, un revirement qui suscite de nombreuses réactions. Il y a surtout l’incrédulité et le choc de ses anciens amis et proches, à commencer par le chef de file du parti d’extrême droite, Geert Wilders lui-même.

C’est un peu comme si un végétarien partait travailler dans une boucherie. Celle-là, je ne l’avais pas vu venir.

Geert Wilders

aux médias néerlandais

Un habitué des déclarations contre l'islam 

Joram van Klaveren était connu pour avoir mené pendant des années une bataille acharnée contre l'islam à la chambre basse du Parlement néerlandais, pour le parti de Geert Wilders, le PVV (Parti pour la liberté). 

Porte-parole "islam et intégration" du parti d’extrême droite, cet ancien étudiant en théologie de l’université libre d’Amsterdam disait alors vouloir lutter pour "la désislamisation des Pays-Bas" , l'interdiction de la burqa et des minarets

Converti pendant la rédaction d'un livre contre l'islam

En retrait de la vie politique des Pays-Bas depuis un résultat décevant aux élections législatives de 2017, Joram van Klaveren a décidé d’écrire un livre critique sur l’islam. Finalement, il dit avoir transformé son ouvrage en "une réfutation des objections que les non-musulmans ont"  à l'égard de cette religion, explique-t-il dans une interview parue mardi dans le journal NRC. "Cela ressemble un peu à un retour religieux pour moi", a aussi déclaré l'ancien député d'extrême-droite, après avoir annoncé lundi soir à la radio publique s'être converti à l'islam fin octobre.

Sur environ 17 millions de citoyens néerlandais, 5% sont musulmans, selon l'Office central des statistiques (CBS), un chiffre qui pourrait doubler d'ici 2050, selon des experts. Aux Pays-Bas, le port du voile intégral est interdit depuis l'année dernière dans des lieux publics comme les écoles et les hôpitaux. 

Ce n'est pas la première fois qu’un ancien élu du parti de Geert Wilders se convertit à l’Islam. C'est déjà arrivé en 2012, Arnoud van Doorn, ancien conseiller municipal du PVV à La Haye, avait rejoint un parti musulman de la ville.

Vous êtes à nouveau en ligne