À Roswell aux États-Unis, le crash supposé d'une soucoupe volante dans les années 40 attire toujours des milliers de visiteurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La fameuse soucoupe volante se serait écrasée en 1947. Depuis, des milliers de curieux se rendent chaque année sur le site du crash présumé lors d'un festival qui réunit environ 20 000 personnes. 

Roswell et les extraterrestres, c'est une longue histoire. La ville, située aux États-Unis, est connue pour être le lieu présumé d’un impact d’ovni il y a 72 ans, en 1947. Depuis, Roswell vit sur cette réputation d’être la première à avoir accueilli des extraterrestres.

Un festival annuel dédié aux ovnis

Chaque année, il y a un festival des extraterrestres à Roswell. Cette année, c’était début juillet où un peu plus de 20 000 visiteurs se sont pressés pour ce rendez-vous incontournable pour les amateurs des petits hommes verts.

Au programme : des conférences avec des ufologues venus du monde entier, un grand concours de déguisements extraterrestres, des projections de films mais aussi une parade avec de drôles de créatures. Enfin, les visiteurs finissent par un tour sur les lieux de ce crash présumé en juillet 1947, là ou selon de nombreux ufologues s’est donc écrasé cet ovni ou cette soucoupe volante. Ce qui est, à leurs yeux, à ce jour, la démonstration la plus aboutie de l’existence des extraterrestres.

Des fantasmes à l'attractivité touristique 

Depuis 1947, il y a eu des livres, des essais, des films, des séries télé mais aussi des documentaires plus ou moins sérieux. En 1993, un documentariste londonien affirme montrer l’autopsie d’un extraterrestre qui n’aurait pas survécu au crash. Le film est diffusé dans le monde entier. Il s’agissait en fait d’une mise en scène. Tout était faux. Le producteur du documentaire le confirmera dix ans plus tard.

Malgré tout, véridique ou pas, ce contact extraterrestre a fait la gloire de cette ville de Roswell. Même si vous n’y allez pas pendant la période du festival, ça vaut le coup d’aller y faire un tour. Ici, tout ou presque rappelle les ovnis. Même les lampadaires sont en forme de petits hommes verts. Wallmart, le grand magasin local, affiche sur sa devanture de drôles de créatures et le McDonald's local ressemble à une soucoupe volante ! À voir aussi le musée international des extraterrestres... 

Roswell aujourd'hui vit sur cette économie. Sans que l’on sache, 72 ans après ce crash présumé, si c’est bien un ovni qui s’est écrasé dans ce champ du Nouveau-Mexique ou bien un ballon sonde de l’armée américaine. Mais la première version de l’histoire fait évidemment rêver beaucoup plus de monde !

Vous êtes à nouveau en ligne