En direct de l'Europe. Les cinémas français ont fait salle comble en 2016

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les taux de fréquentation au niveau européen paraîtront en février, mais on connaît déjà les chiffres français. Des 28 pays de l'Union, la France est le seul où le taux de fréquentation est en hausse par rapport à 2015.

Une bonne nouvelle sachant qu'en 2015 justement, les Français avaient été moins assidus dans les salles obscures.

2016, le meilleur cru depuis 50 ans

Sur ces cinquante dernières années, 2016, c'est le deuxième meilleur score en matière de fréquentation des cinémas français. 213 millions de places ont été vendues, 3,6% de plus qu'en 2015. Certains gros films venus des États-Unis, notamment Star Wars, Jurassik Park et quelques Disney ont attiré du monde mais aussi une poignée de comédies françaises et autres films d'animation. Le spectateur français est cinéphile, il a aussi la chance d'avoir le plus grand nombre de salles sur son territoire.

Au niveau européen, hausse de 7,4% des entrées

Au niveau européen, 2015 a pourtant été un meilleur cru pour les salles de cinéma européennes dans leur ensemble. Le continent avait comptabilisé 976 millions d'entrées à travers les 28 pays membres. C'est 67 millions de plus qu'en 2014, soit un score en hausse de 7,4%. C'est la deuxième meilleure année en 10 ans.
Et pourtant, cette année-là, la France connaît une baisse de fréquentation de 1,4%. Malgré tout, l'Hexagone est resté le pays le plus cinéphile d'Europe cette année-là, devant le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Italie. Et surtout, le cinéma français est un moteur pour l'Europe...

Les films américains remportent la mise

2015 ou 2016, même combat : en majorité, ce sont les films américains qui ont fait se déplacer les foules, avec une part de marché de 52,6% cette année, soit plus de 111 millions d'entrée. Pour Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma français, pas de raison de dénigrer les block-busters venus d'outre-Atlantique.

Face aux autres industries culturelles, le marché des salles obscures est plutôt sur la pente ascendante en Europe. En 2015, les quatre pays qui ont enregistré les hausses de fréquentation les plus importantes, +20% environ, sont : la Finlande, le Portugal, l'Estonie et la Hongrie. La cinéphilie gagne du terrain doucement mais sûrement en Europe.