Ce soir, une pluie d'étoiles filantes ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La Terre va peut-être traverser cette nuit un essaim de météorites particulièrement riche. Une belle pluie d'étoiles filantes en perspective, si la météo et le clair de Lune ne jouent pas les trouble-fêtes...

Ce samedi 8 octobre 2011 au soir, vers 22 heures, la Terre va peut-être traverser un essaim de météorites particulièrement riche.
Selon les spécialistes de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, nous assisterons à une pluie d'étoiles filantes, durant laquelle des centaines, voire des milliers d'étoiles filantes seront visibles... Sauf que le phénomène aura lieu, malheureusement, à seulement deux jours de la Pleine Lune, et le clair de Lune éclipsera probablement une grande partie des étoiles filantes.
S'il fait beau dans votre région, particulièrement en pleine campagne, essayez d'assister au spectacle. Par sécurité, commencez à contempler le ciel vers 21 h ou 21 h 30, et restez aux aguets jusqu'à 23 heures, minuit, voire toute la nuit !
_ Les étoiles filantes sembleront toutes venir de la constellation du Dragon, non loin de l'étoile Véga de la Lyre, et traverseront le ciel dans toutes les directions. Combien seront visibles au clair de Lune ? Difficile à dire !

Post scriptum, lundi 10 octobre 2011

Les astronomes de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides avaient prévu pour ce samedi 8 octobre au soir un pic d'activité de l'essaim météoritique des Draconides. Ces étoiles filantes, qui semblent provenir de la constellation du Dragon, sont issues de la trainée de poussières laissée derrière elle par la comète Giacobini-Zinner. Chaque année, le passage de la Terre dans la trajectoire de la comète provoque l'apparition d'une dizaine d'étoiles filantes par heure, une nuit durant. Cette année, les calculs des spécialistes prévoyaient une véritable pluie d'étoiles filantes, pouvant dépasser 600 étoiles filantes par heure. La Lune en phase presque pleine ayant éclipsé une grande partie de ces météores, les observateurs français qui ont eu la chance de voir des étoiles filantes dans un ciel bien clair n'en ont compté que trente à soixante par heure, au mieux... Pas de pluie, donc, mais une belle activité météoritique au clair de Lune...

Vous êtes à nouveau en ligne