Dimanche enquêtes. "Les urgences clouées aux lits" : quand la recherche de lits disponibles s'apparente à "un Tetris géant"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chaque dimanche, franceinfo présente un dossier au long court mené par Les Jours, le site d'information qui raconte l'actualité en série.

Camille Polloni  publie sur Les Jours un nouvel épisode de sa série en immersion aux urgences de l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis. La journaliste s'est intéressée au métier de "bed manager", chargé de trouver des lits disponibles. Généraliser la gestion informatique des lits et donc ce métier – qui aujourd'hui n'existe pas partout – fait justement partie des mesures annoncées récemment par Agnès Buzyn.

"Un casse-tête" pour les personnels, un "Tetris géant" 

"Bed manager", c'est en fait "chasseur de lits", explique Camille Poloni. La recherche de lits, "c'est le nerf de la guerre". Cela ne permet pas de trouver un lit pour chaque patient, mais cela permet d'établir une cartographie des lits disponibles, pour ensuite les attribuer aux patients considérés comme prioritaires.

C'est d'autant plus difficile que le contexte général est à la réduction du nombre de lits dans les hôpitaux. Dans ces conditions, le personnel des urgences a souvent le sentiment de ne plus pouvoir faire son métier dans de bonnes conditions. Ce qui explique, pour une bonne part, l'ampleur de la grève actuelle dans les hôpitaux. 

Vous êtes à nouveau en ligne