Noëlle Châtelet : "Et si la littérature nous sauvait de l'oubli ?"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'auteure et universitaire se prépare à une avalanche de livres, parmi lesquels elle devra choisir le prix de la société des gens de lettres, dont elle est vice-présidente. Cela permet de découvrir les jeunes auteurs. "A chaque fois j'ai le coeur qui bat, je me dis que l'on va peut-être découvrir les grands auteurs des années à venir."

"Je vais vers un livre quand je sens une nécessité de le lire."
En ce moment, Noëlle Châtelet est plongée dans "Le carnet d'or" de Doris Lessing. La romancière y trouve matière à réflexion sur les doutes parfois rencontrés par les écrivains.

Une des lectures fondamentales pour l'universitaire a été le journal d'Anne Frank. "Je l'ai lu à 10 ans, en pension, en cachette dans mon lit. J'ai fait pour la première fois la différence entre la réalité et la fiction. Je n'avais pas compris que l'écrivain était aussi celui qui pouvait nous sauver de l'oubli."

Vous êtes à nouveau en ligne