Marcel Amont : " La lecture m'est indispensable "

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Marcel Amont, auteur, compositeur sort un livre " Lettres à des amis " (éd. Chiflet). Il dit avoir attrapé le " virus de la lecture " dès le plus jeune âge. Le chanteur du " Mexicain " aime varier les plaisirs, livres historiques, biographies, encyclopédies et même nouvelles érotiques.

Marcel Amont a "toujours ressenti l'envie de lire".
Ses parents, paysans, n'ont pas pu aller à l'école très longtemps. Ils ont poussé leur fils à lire, à s'instruire. Tout comme l'a fait un professeur de français : "je lui en suis éperdument reconnaissant".

Son livre de chevet ? Les Fables de La Fontaine, entre morale et divertissement : " je suis un admirateur fou de La Fontaine ".
Dans sa bibliothèque : des biographies. " Anquetil tout seul " (éd. Seuil), " Jason Murphy " (éd. POL) de Paul Fournel. L'univers chanté avec Claude Duneton " Histoire de la chanson française " (éd. Seuil). Et la poésie ? " Les poètes actuels sont ceux qu'on trouve dans la chanson " glisse l'artiste, citant Maurice Druon.

De ses lectures récentes, Marcel Amont retient le livre de Patrick Pelloux " On ne meurt qu'une fois " (éd. Robert Laffont) et celui d'Amin Maalouf " Les croisades vues par les arabes " (éd. J'ai lu).

Cet amoureux des mots a dévoré " Oxymore mon amour " de Jean-Loup Chiflet (éd. Chiflet). Un dictionnaire subjectif des notions essentielles pour comprendre la langue française : "je n'ai pas débranché jusqu'au dernier mot". Mais le chanteur se " régale " aussi en lisant " Humeur badine " de Paul Fournel, encore, (éd. Dialogues), une nouvelle érotique, légère et grivoise.

Vous êtes à nouveau en ligne