Dans une autre vie, Alain Prost aurait voulu être footballeur professionnel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

S'il n'avait pas été quadruple champion du monde de Formule 1, Alain Prost aurait voulu être footballeur professionnel. Il le raconte à Jacques Vendroux.

Alain Prost commence par le karting et la Formule 3, remporte son premier Grand Prix avec Renault en 1981. C’est avec MacLaren qu’il enchaîne ses premières grandes victoires : sept courses en 1984, une deuxième place au classement des pilotes, avant le premier titre de champion du monde en 1985. Puis le doublé en 1986 malgré l’éclosion du pilote brésilien Ayrton Senna. La rivalité entre les deux pilotes, coéquipiers chez Honda, dure deux saisons et restera spectaculaire. Champion du monde une troisième fois en 1989 devant Senna, c’est finalement chez Williams-Renault qu’Alain Prost remporte sept Grand Prix et son quatrième titre de champion du monde en 1993. Au moment de prendre de prendre sa retraite, il compte 199 courses, 106 podiums et 51 victoires en Grand Prix.

"Quand on habite Saint-Etienne, c'est difficile de passer à côté du foot"

Son rêve, s’il n’avait pas été pilote de Formule 1, aurait été d’être footballeur professionnel : "Mon premier rêve, confie-t-il à Jacques Vendroux, aurait été d'être footballeur professionnel. J'ai été joueur avant la course. Puis j'ai eu mon problème au poignet, c'est là que j'ai découvert le karting..." "Quand on habite près de Saint-Etienne, c'est difficile de passer à côté du foot..."

"Dans une autre vie" est un rendez-vous quotidien proposé par franceinfo : chaque jour, Jacques Vendroux reçoit un invité qui se confie sur ce qu'aurait pu être son autre vie. Tous sont célèbres, tous ont réussi. Mais s'ils avaient pu, ils auraient souhaité être...