Prix littéraires : le livre dans tous ses états

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Près de 2.000 prix récompensent chaque année des écrivains. Les plus importants (Nobel, Goncourt, Renaudot, Femina, Médicis etc. ) sont remis aux mois d’octobre et novembre. En pleine "saison 2011" des prix littéraires, Hélène Lam Trong dresse les portraits des personnalités qui comptent et un état des lieux d’une industrie en pleine mutation.

(Radio France © France Info)

Vendredi : Floch, l'imprimerie d'où sortent 40% des romans français

Avec 160 employés et quelques 150 000 ouvrages imprimés chaque jour, cette entreprise familiale installée en Mayenne a une spécificité : de très nombreux romans couronnés de prix littéraires sortent de ses rotatives.

Moins d'une heure après l'annonce du prix Goncourt par exemple, les premiers ouvrages portant le bandeau "Goncourt" sortent des ateliers, emballés et prêts à être livrés en librairie.

En pleine saison des prix littéraires, l'imprimerie Floch est sur le pied de guerre. Visite guidée.

(Radio France © France Info)

Lundi : Alexis Jenni, écrivain débutant et favori pour le Goncourt

5 JOURS A LA UNE
--'--
--'--
(Radio France © RF/ Hélène Lam Trong)

C'est l'anti-Houellebecq. Le monde d'Alexis Jenni est à mille lieues de Saint-Germain-des-Près et des mondanités du microcosme littéraire.
"L'Art Français de la Guerre" a créé l'évènement lors de sa sortie. C'est pourtant son premier roman. 630 pages qu'il a mis 5 ans à écrire en parallèle de son métier, professeur de biologie dans un lycée. Un livre qui parle de l'histoire coloniale de la France au travers d'une rencontre entre deux hommes.
Et qui pourrait donc décrocher le prestigieux prix Goncourt, habituellement réservé à des auteurs aguerris et déjà célèbres.
Rencontre à Lyon avec un écrivain discret, peut-être en route pour la célébrité.

Vous êtes à nouveau en ligne