Mari ou prêtre, il faut choisir

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour ce troisième épisode de notre feuilleton sur l'état de l'Église en France, France Info s'intéresse à la question du mariage. Comment être moderne tout en revendiquant des règles immuables ? C'est tout le dilemme de l'Église face à certains choix de société. Le mariage des prêtres est l'un d'entre eux.

Yves, ancien prêtre-ouvrier, a choisi : il s'est marié en 1999. Après une réflexion d'un an, il a décidé que son libre-arbitre primait tout autre engagement.

Il vit donc une seconde vie, celle d'un époux. Yves n'a pas voulu vivre son amour caché "comme le font beaucoup d'autres ", confie-t-il. Lorsqu'il a informé la hiérarchie de sa décision, la réponse a été cinglante : il a été prié de ne plus venir pratiquer dans sa paroisse.

Il continue d'aller à l'Eglise mais ailleurs, à sept kilomètres de son appartement de la banlieue parisienne. Il conserve la foi en Dieu mais pas en l'institution. "L'élection d'un nouveau pape ne changera rien ", affirme Yves. "A moins de croire aux miracles ..."