La lutte contre le trafic de drogue à la Grande Borne

Dans le quartier de la Grande Borne, à Grigny (Essonne), la lutte contre le trafic de drogue et la surveillance des dealers et de leurs clients sont des préoccupations quotidiennes des policiers de la brigade anti-criminalité. Objectif : faire "tomber" les trafiquants.

La réunion a toujours lieu dans le sous-sol du
commissariat de Juvisy-sur-Orge, le centre opérationnel de la zone de sécurité
prioritaire (ZSP) de Grigny. Autour de la jeune Hanem Hanouda, la commissaire
adjointe, six policiers de la brigade anti-criminalité départementale et locale,
du groupe de voie publique, un service enquêteur. Comme souvent, l'objet unique
de la réunion tourne autour des dossiers "stups". Surveillance des dealers,
des clients et des points de vente.

Qualité et quantité des
produits vendus. Informations des autres services de police ou des indics. Les
policiers passent en revue l'avancée des dossiers, croisent leurs informations
sur l'actualité des principaux délinquants, envisagent des opérations et montent
des dossiers capables de tenir la route devant un juge. "Aussitôt qu'on entre
dans le quartier, on est levé
(ndlr : reconnu), soupire un policier de la BAC D.
Ils sont complètement paranos. Il y a peut-être trop de pression en ce moment de
notre part... ça les braque
".

C'est le paradoxe de
cette ZSP à la Grande Borne. La "pression" policière, demandée par la
population, les patrouilles à proximité des points de vente, les opérations
contre les squats, ont pour conséquence de perturber le trafic de drogue. Les
dealers changent leur mode de vente, protègent les flux de leurs clients. Ils
sont plus prudents. Cela complique la tâche des
enquêteurs.

Depuis la création de
la ZSP, en décembre dernier, les nouveaux effectifs policiers (12 fonctionnaires
de BAC) affectés désormais à Grigny, ont saisi moins de 15 kilos de résine de
cannabis à la Grande Borne. Des résultats qui semblent dérisoires face au volume
estimé du trafic sur cette seule cité de l'Essonne.

Vous êtes à nouveau en ligne