Hausse des carburants : le transport routier forcé de s'adapter

Tous les experts sont d'accord : même si d'une semaine sur l'autre il peut y avoir des fluctuations à la pompe, sur le long terme le prix des carburants va continuer à augmenter. Certaines entreprises subissent de plein fouet cette hausse des tarifs, qui menace directement leur activité. C'est le cas des transporteurs. Certaines entreprises du secteur tentent de s'adapter.

A Chennevières, dans le Val de
Marne, la société Valot Transports livre des
produits cosmétiques ou pharmaceutiques à des centres commerciaux et des
grossistes dans toute l'Ile-de-France.

Ces
dernières années, les frais de carburant
ont augmenté de près de 15 %, ce qui rogne dangeureusement les marges.
Olga Valot,
la patronne de cette PME d'une quarantaine de salariés, a donc décidé
d'investir dans des camions dernier cri, beaucoup plus chers mais qui consomment moins de carburant. Les chauffeurs ont fait
un stage d'éco-conduite, les tournées de livraison ont été entièrement repensées
et rationnalisées, pour limiter au maximun le nombre de kilomètres parcourus.

Surtout, cette société fait un pari sur l'avenir pour des raisons économiques, mais aussi écologiques. Elle
s'intéresse de très près aux véhicules électriques. La PME a d'ailleurs décidé de louer six camionnettes qui fonctionnent à l'électricité, et qui dès l'été prochain
assureront toutes les livraisons
que cette entreprise effectue dans Paris.