"Still the water" : l'émotion pure

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Retrouvons cette semaine la séance de rattrapage de la comédienne Marina Foïs et le coup de cœur partagé par une bonne partie de la critique : "Still the water".

Les festivaliers à Cannes s’en souviennent encore , le très beau mélo de la japonaise Naomi Kawase, Still the wate r, vient de sortir en salles. Un film dans lequel les émotions sont exaltées et assumées. On retrouve bien l'univers de Naomi Kawase, la nature en son centre, et des compositions visuelles somptueuses...

Il faut dire que cette fois Naomi Kawase nous emmène dans une île paradisiaque du sud du Japon avec ses côtes sauvages, ses collines, et ses forêts jusqu'au ciel, une île paradisiaque et brutale, où les accalmies qui succèdent aux plus violents typhons sont  comme les états d'âme des deux ados dont on suit les troubles et les premiers émois. Deux ados qui vont être confrontés à la mort. Deux ados, Kyoko et Kaïto, dont les visages vous resteront longtemps en mémoire.

 

Au tour maintenant de la comédienne Marina Foïs de nous livrer sa séance de rattrapage. Marina Foïs, qui est à l'affiche depuis mercredi du film de Roshdy Zem, Bodybuilde r, vous incite à ne pas oublier le film de Christophe Honoré, Les métamorphoses . Une adaptation libre des métamorphoses d'Ovide. Le cinéaste nous emmène à la rencontre de quelques dieux grecs se baladant entre les banlieues et les campagnes d'aujourd'hui...

 

Les sorties de mercredi prochain : parmi les plus attendues, il y aura le film de jeune canadien Xavier Dolan, Nommy ,  prix du jury du dernier Festival de Cannes, et puis le nouveau film de David Fincher, Gone gir l, suspens virtuose autour de la disparition d'une femme, mais aussi  satire du mariage et des médias aujourd'hui. David Fincher livre encore une vision acérée du monde contemporain.

 

Pour l'instant, c'est le film de Jeanne Herry, Elle l'adore , avec Sandrine Kiberlain, qui a pris la tête du box office sur la semaine écoulée, devant Saint-Laurent de Bertrand Bonello, et Bon rétablissement de Jean Becker.

Et puis parmi les nouveautés de la semaine, la comédie de Tonie Marshall, Tu veux ou tu veux pas , prend la tête des opérations,avec le duo Sophie Marceau-Patrick Bruel.