"Mon roi" de Maïwenn, agaçant !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Malgré l'accueil critique plutôt enthousiaste, "Mon roi", le dernier film de Maïwenn nous a agacés. Voilà pourquoi...

 Mon roi est signé Maïwenn. Prix de la meilleure interprétation féminine pour Emmanuelle Bercot, le film raconte une histoire d'amour passionnel et toxique, sur 10 ans. C'est un film qui a pourtant de quoi séduire. Mais pour Fabrice Leclerc, critique de cinéma, "Maïwenn ne sait pas s'arrêter. Il y a ces fulgurances superbes, comme "Le bal des actrices" ou "Polisse". Là, on a l'impression d'un "Polisse bis", et si cela fonctionne, la formule semble répétée à outrance. Maïwenn donne l'impression qu'elle a épuisé sa formule ."

Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l’histoire tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l’homme qu’elle a adoré? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice ? Pour Tony, c’est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra peut-être de définitivement se libérer …

Un film de Maïwenn avec Emmanuelle Bercot, Vincent Cassel, Isild Le Besco et Louis Garrel.